Rapport sportif

Pierre DESPROGES

Le superflu n'est inutile qu'à  ceux dont le necessaire est suffisant.

Caméra Café

Jean-Claude Convenant : J'ai pas construit tout ce que j'ai bâti, ni bâti tout ce que j'ai construit pour en arriver là, merde !

Faire un don au club

Propulsé par HelloAsso

Événements à venir

Près de chez nous...



Top départ pour la quatrième édition de notre Open et oui déjà ! Le tableau à trente-deux participants s’est vite rempli et quelle joie de voir autant de joueurs d’extérieurs prenant leur disponibilité, nous donnant confiance. En effet, nos amis belges ont fait le déplacement, la famille Duriez revient en terres meusiennes, nos inconditionnels sudistes, les compagnons de Villefranche-sur-Saône sont venus en nombre, en plus d’autres habitués et nouveaux venus.

Poule A - Le belge, Luc Winckelmans, tête de série n°1, n’a pas réussi à prendre le rythme de la compétition contrairement à ses adversaires. Il perd tour à tour, l’étonnant Giovanni Zaccaria (7-10 en 15), Didier Godiard (7-16 en 19) et Christian Courrier (20-16 en 25). Ses rivaux ont haussé leur niveau de jeu pour lui barrer la route.
Giovanni, dernier sur la ligne de départ, est en pole position du groupe avec trois victoires, le verdunois finit à 0,429 de générale, lui qui est classifié à 0,273.
Le match couperet est entre Didier et Christian, ce dernier réussit à passer dans le tableau final, non pas comme une lettre à la poste, mais avec le plus petit des avantages : 16-15 en 26.

Poule B - Laurent Weber, lui, ne se fait aucunement surprendre par ses camarades de son groupe. Le moyeuvrien est premier avec 0,935, c’est qui le patron !
Les trois autres joueurs se départagent dans une complexe triangulaire. Stéphane Guidat et Nicolas Boutillé se retrouvent à égalité en points de match et au quotient des points réalisés par rapport à leur distance respective, Nicolas fait la différence à la moyenne générale (0,490 contre 0,427). Michel Merle ferme la marche, il survole tout de même dans un domaine, celui de la meilleure série réalisée du tournoi avec 8, et sur 3m10, oui môssieur !

Poule C - Autre patron de la journée, Nathan Duriez. Le jeune de Saint-Quentin n’est pas là pour enfiler les perles mais des points rouges : 1,833 de particulière, série de 7, 0,981 de générale.
Gursad Kum se place deuxième et se qualifie pour le tournoi principal, le colmarien vainc Sylvain Guiot (16-10 en 15) et Yvon Eliard, un nouveau venu de Laon (16-10 en 22). Gursad finit à 0,643.
Sylvain et Yvon se neutralisent (16-13 en 29) et performent honnêtement avec, respectivement, 0,491 de moyenne et 0,360.

Poule D - Un groupe piège ! Et un piège qui a bien fonctionné ! “Hâtez-vous lentement” pourrait être le maître mot pour Christian Bleu et Joël Masson. Ce sont de vrais spécialistes des Open et des joueurs très affûtés dans leur catégorie. Olivier Hatier, notre représentant du club, et Tangui Duriez en ont fait amèrement les frais.
Jojo dynamite, disperse et ventile ses duels, éparpillés par petits bouts, façon puzzle : 13 en 26 contre Olivier, 13 en 16 contre Tangui, 13 en 13 contre Christian. Jojo est à 0,643, pas mal pour un N3.
Christian étouffe Olivier par une défense sans faille (16-6 en 31). Contre Tangui, il se trouve dans l’Ardèche en étant mené 10-0. Imperturbable, il retourne la situation en menant 12-10, il obtient son ticket pour le tournoi principal (16-13 en 28).

Poule E - SuuuuuperTophe ! Un point difficile, un accordéon, un balayage, il y a SuuuuuperTophe ! Christophe Jaffré rate une marche pour le total contrôle du groupe, il est deuxième avec un magniiifiiique 0,764 de générale. Sa meilleure partie est face au tenant du titre, Olivier Damon : 16-11 en 15. Il chute contre le belge Eric Demaerschalk qui réalise sa performance : 16-10 en 16. Lui-même tenu en échec par, un nouveau venu, Sylvain Delmarre d’Estaires. Lui-même tenu en échec par Olivier.
Le groupe est compact mais c’est bel et bien Eric qui est premier, Christophe en deuxième, Olivier puis Sylvain.

Poule F - L’infatigable Nicolas Verley prend le trône de la première place, il gagne ses trois matchs à 0,435 de générale. La victoire de la patience seule est solide.
Une triangulaire est disputée entre Philippe Dubuisson, Eric Claude et Alain Colombo. Philippe, plus constant, prend la deuxième place qualificative pour le principal. Eric réussit à limiter les dégâts et se classe troisième. Notre Alain, désormais sociétaire d’Aarlon, n’est que l’ombre de lui-même sur le billard.

Poule G - Le crépuscule des idoles… Souvent placé en-tête de la première journée des Open, souvent en phase finale en principal, Christophe Lallemand se laisse échoir, il échet en cette fin de journée de samedi. Le belfortain est dernier de la journée, 0,396 de générale.
Frédéric Duriez prend les commandes, deux victoires (21 et 22 coups) et un nul (en 53). Suit, Dominique Ferriol, régulier, il est à 0,470 de générale. Sylvain Lemont est au troisième rang avec un petit 0,330 avec une appréciation scolaire “poursuivez vos efforts, le travail finira par vous récompenser”.

Poule H - Troisième et dernier belge, Christian Leten gagne largement, régulier dans son jeu, il a, au final, trois victoires et culmine à 0,585. Derrière, Laurent Maisonneuve sauve sa journée grâce à une très belle remontée face au redoutable Pierre Dussaule. Laurent est bien devancé, une série de 7 le remet en selle, Pierre tient bon et clôt sa distance, Laurent égalise.
Gilles Introligator se place troisième avec 0,348 et une victoire contre Pierre, Pierre qui se classe dernier du groupe.

Huitième-de-finale - Consolante - Didier et Tangui sont les premiers futurs quart-de-finalistes en battant respectivement Michel en 31 coups et Yvon en 37, sans performer mais avec efficacité.
Olivier D. est du dimanche, le sérieux prend le dessus, malgré un lent démarrage, il ne laisse aucune chance à Alain (19-7 en 18). Dans la douleur, Sylvain L. élimine Pierre en 49 reprises.
Malheureusement, Luc suit les traces de la veille et heureusement, Stéphane en profite et réussit une moyenne honorable (16-13 en 25). Olivier H. sort Sylvain G. de justesse (19-14 en 27/28).
Eric C. se fait surprendre contre Sylvain D., deux canards pour arriver à 13 points. Christophe L. se qualifie aux dépens de Gilles, sans convaincre, il rejoint tout de même la phase suivante.

Huitième-de-finale - Principal - Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour Giovanni, Nicolas B. le bouscule : 16-8 en 32. Nathan reste solide face à Christian B., le jeune picard sort de ce match à haut risque (22-11 en 24).
Eric D. poursuit son petit bonhomme de chemin en écartant Dubuisson Philippe (16-14 en 47). Frédéric hypothèque Maisonneuve Laurent et ses chances à continuer l’aventure, Fréd réalise 13 en 15.
Boum boum Laurent Weber ! Malgré le sursaut de Christian Courrier, Lolo l’affranchit : 22-14 en 20/19. Jojo tient le rythme des grands jours face à Kum : 13-12 en 24.
Quand c’est fastoche, il y a SuuuuuperTophe ! Le barisien obtient le point rouge contre Nicolas V. (16-13 en 30/29). Christian L. est en mode guerrier, sert son bandeau rouge, il bat Dominique (16-11 en 18/17).

Quart-de-finale - Consolante - Une fois de plus, Tangui ne trouve pas les ressources nécessaires pour remporter un match, un match piégeux. Didier Roublard gagne face au cadet du tournoi (16-10 en 21). Le duel des “El doctor - El professor” est à l’avantage d’Olivier D., impérial sur cette partie contre Sylvain L. (19-4 en 13/12 sur 3m10).
Olivier H. voit sa route s’arrêter, à un point près, une légère erreur tactique, des bande-avants non carambolées et les espoirs sammiellois s’envolent, léger réconfort, le bragard Stéphane poursuit sa route en demi-finale. Christophe L. souffre dans ce tournoi, il est éliminé par Sylvain D. qui fait sa meilleure particulière (13-8 en 16).

Quart-de-finale - Principal - Nicolas B. ne peut rien contre Nathan qui déroule (22-8 en 19/18). De même pour Frédéric qui bat Eric D. (13-10 en 17).
Les hommes forts confirment et se confirment au cours de cette phase. Laurent W. stoppe Joël (22-6 en 19/18), Christian L. stoppe notre SuuuuuperTophe (16-6 en 23/22).

Demi-finale - Consolante - Didier ne parvient pas à enchaîner une troisième victoire dominicale, Olivier D. sort vainqueur de manière plus laborieuse que les matchs précédents (19/14 en 32/31). Stéphane ne tombe pas dans le panneau du match supposé facile, la rigueur et la sérénité ne lui ont pas fait défaut. Sylvain D. est défait après un joli parcours pour une première participation : 16-6 en 30/29.

Demi-finale - Principal - Tout le monde connaît un match fratricide et ça ne choque personne. Par contre, un match parricide, l’expression tourne vers le glauque et que dire si c’est un match infanticide. C’est sans doute pour cette raison que Frédéric a perdu contre son fils, Nathan : 22-10 en 20-19. La deuxième demi-finale est un Weberticide, pourtant Laurent a très bien joué mais Christian L. a tenu bon, le belge gagne (16-17 en 20/19).

Finales - En consolante, le suspense est vite tombé, Olivier Damon file, file tout droit à la victoire, Stéphane marque le coup d’une longue journée. Le tenant du titre au tournoi Principal, Olivier, remporte le tournoi “Consolante” à 19-4 en 23-22, une moyenne générale sur l’ensemble du weekend à 0,768.

Avec six points d’écart, le défi de Nathan de remporter cette partie est loin d’être gagné. Le saint-quentinois gagne le tirage à la bande, prend une légère option. Christian L. revient dans le jeu. La défense est de mise, quand Christian rate de près, Nathan carambole, l’écart grandit. Pas de perte de vitesse, pas de peur de gagner, Nathan boucle ses 22 points en 17 reprises laissant Christian à 11. Ainsi, Nathan Duriez est le quatrième compétiteur à inscrire son nom sur le trophée de l’Open de Saint-Mihiel avec la meilleure moyenne générale à 0,969.

À noter, les belles performances de quelques participants méritants : Joël Masson à 0,533 ; Christophe Jaffré à 0,598 ; Giovanni Zaccaria à 0,362. La moyenne générale de l’Open est de 0,486 soit une progression de 0,042 par rapport à 2018. Tous les joueurs ont permis la réussite de cette quatrième édition de l’Open 3-Bandes de Saint-Mihiel, leur mentalité facilitatrice est un réel bonheur pour orchestrer l’organisation (quelques petits détails techniques sur le sportif à prévoir notamment sur la ventilation des matchs sur 3m10).

Sans oublier, les remerciements d’usage mais ô combien importants et sincères. Le Billard Club Saint-Mihiel tient à remercier nos collectivités locales : la Mairie de Saint-Mihiel pour la mise à disposition des salles annexes et son aide tout au long de l’année, l’Office Municipal des Sports de son soutien continu à nos projets, le Comité des fêtes pour le prêt des tables, le Conseil Départemental de la Meuse de son présence via la venue de Sylvain Denoyelle, conseiller départemental du canton de Saint-Mihiel, et les commerçants partenaires de la tombola.

Je ne sais pas s’ils le méritent, je vais tout de même écrire un petit mot aux bénévoles durant ces deux jours de compétition : Aurélia et Sandrine pour leur efficacité, dynamisme et bonne humeur, Dylan parce que c’est not’ Dylan et à personne d’autre, Olivier pour son coup de main, notre jeune aspirant Billy et à Stéphane notre omniprésident.

Souvenirs, souvenirs

Venez nous voir !

QR Code