Rapport sportif

Pierre DESPROGES

'Plus c'est pauvre, plus c'est con', disait Karl Marx... Karl Marx qui avait oublié d'être con lui-même, sinon il aurait pas écrit Mein Kampf... ou Le Capital.

Caméra Café

Traduction

French Dutch English German Korean Portuguese Spanish Turkish Vietnamese

Événements à venir



Un peu plus de quarante-huit heures en compagnie de bonnes et belles personnes, l'ambiance est au beau fixe entre simplicité, festivité et convivialité. L'aspect bonhomme des membres sammiellois et compagnie peut paraître campagnarde, façon "Bodins", mais comme eux, ce sont des moments simples, drôles, francs et avec beaucoup, beaucoup de cœur.

Vendredi après-midi, les membres du club ajustent les derniers réglages d'organisation. Pour cette troisième édition, le club s'est aménagé pour améliorer, encore et encore, les conditions de jeu et l'environnement convivial et détente.

Fort du succès des éditions précédentes, le nombre de participants a été augmenté à trente-deux joueurs résidant principalement en Lorraine (15) mais aussi de plus loin, beaucoup plus loin : Béziers, Caudan, Gradignan, Bollène, Salon-de-Provence, Villeneuve D’Ascq, Saint-Chély D’Apher, Ecully, Arpajon, Ozoir-la-Ferrière, Soissons, Laon, Belfort, Gaillard.

La 3ème édition est sous le signe des Olivier ; en effet, le niçois Olivier Damon, pour sa première participation, remporte le tournoi principal et le sammiellois, Olivier Hatier première participation sous les couleurs locales, gagne le tournoi dit consolante.

“C’est le pied” aurait pu dire Olivier Damon suite à cette victoire, même expression utilisée la veille suite à un mauvais geste, où est-ce que tu as mal, “c’est le pied, c’est le pied”. Pour autant, le joueur le plus atypique de l’édition 2019 n’a pas rencontré d’adversaires découvrant son talon d’Achille, la cheville ouvrière de l’académie de billard de Nice a éliminé un à un les différents outsiders. Sept matchs, sept victoires, peu de coude à coude, Olivier met à genoux ses rivaux pour arriver à l’ultime partie, sort le match qu’il faut, 19 en 17, face à Stéphane Leclerc, un sérieux outsider en quart-de-finale.
Christian Bleu est l’heureux finaliste, première participation, et une place de choix pour le joueur de Saint-Chély D’Apher, discrétion et efficacité au rendez-vous. Auteur de 16 en 9 reprises en quart-de-finale, il bat un des favoris en demi-finale, Alpay Üntürk.
Olivier Hatier soulève un joli trophée pour entamer la saison sous les armoiries de Saint-Mihiel. Il vainc Eric Claude en finale. Le nouveau sammiellois réalise une belle prestation : 19 en 17 le dimanche, une série de 9 le samedi.

Quelques beaux parcours à signaler...

Alain Colombo. La journée du samedi a été difficile avec deux défaites et une victoire. L’Open ne voit personne d’éliminer le samedi soir alors dimanche est un autre jour pour Alain. L’ancien sammiellois défait le verdunois, Denis René. Ensuite, en quart-de-finale, Alain sort de sa casquette la partie contre Gilles Introligator, et sur 3m10, 13 en 23. Il succombe en demi-finale face à Eric Claude.

Marc Beherlet. Demi-finaliste du principal, l’homécourtois ne vient pas enfiler les perles. Premier de son groupe le samedi, trois victoires dont une contre Alpay. Marc élimine le vainqueur 2016, Eric Kremer-Leclaire qui aura la meilleure moyenne générale et série du tournoi avec 0,842 et 10. Puis, il élimine Laurent Weber, finaliste en 2016, et gagnant de la consolante en 2017. Marc sera stoppé par le vainqueur 2018 himself.

Sandrine Ünturk. L’une des deux féminines du week-end avec Geneviève Kercret, Sandrine est en-tête de sa poule et quatrième à l’issue des qualifications, trois victoires et 0,512 de moyenne. Belle performance qui, hélas, ne sera pas répétée le lendemain, éliminée par Giovanni Zaccaria. Son mari, Alpay, la vengera au tour suivant.

Christophe Jaffré. Parfois moqué par ses brefs parcours en Open, enfin rappelons-nous tout de même qu’il gagna la consolante de Villefranche-sur-Saône en 2017. Le weekend dernier à Bollène, Christophe s’était fait éliminer précipitamment, le samedi est encore compliqué mais le barisien a le droit à un jour nouveau en ce dimanche. Quelques heures de billard supplémentaires, et Tophe retrouve quelques sensations, en crescendo, Christophe est mis à l’écart en demi-finale de la consolante par le futur vainqueur.

Le Billard Club de Saint-Mihiel remercie tous les participants pour l’excellente ambiance, les franches rigolades partagées, et le respect vis-à-vis des organisateurs (horaires, disponibilité, compréhension, consignes respectées, un régal !).

Merci à Cédric (tour des commerces sur Commercy, ambiance musicale le samedi soir, aide au directeur de jeu), Naïma (préparation du couscous le vendredi soir avec les moyens du bord), Clémence (restauration du samedi soir), Stéphanie (dessert du vendredi soir, aide au bar le samedi), Billy (aspirant exceptionnel entre bonne volonté, bonne humeur et dynamisme), Dylan (môssieur le directeur de jeu, merci à toi Kamarade), Stéphane (notre ô grand président et mon ami prévenant), Aurélia (bar, restauration du soir, merci ma petite ange gardienne), Perrine (billets de tombola, les deux magnifiques peintures dans la salle), Romuald (restauration du midi), Sabrina (dessert du vendredi soir, restauration du midi, tour des commerces sur Saint-Mihiel).

Alors, vacances, vendanges, fête municipale, autres événements, que nenni, notez dès à présent les dates de la quatrième édition : 14 et 15 septembre 2019 ; deuxième samedi de septembre de chaque année :).

 
>> Résultats <<


 

Souvenir, souvenir

Aucune image

Venez nous voir !

QR Code