Dans la tête de Jonathan

Pierre DESPROGES

Il faut lire Minute, c'est un journal avantageux ! Au lieu de vous emmerder à  lire tout Sartre, avec un seul numéro de Minute, vous avez en même temps la Nausée et les Mains Sales !

Caméra Café

Jean-Claude Convenant : Tu vois moi, quand j'suis bourré et bien, je laisse le volant à ma femme, c'est plus sûr... En même temps, quand j'suis bourré, c'est que ma femme est pas là, donc forcément je roule bourré !

Traduction

French Dutch English German Korean Portuguese Spanish Turkish Vietnamese

Événements à venir



Après un premier tour catastrophique à et contre Troyes en novembre dernier, nous nous sommes malgré tout qualifiés pour les barrages. Finalement, nous avons réussi à nous extirper d’une difficile triangulaire (avec Neuves-Maisons et Hagondange) pour nous qualifier en finale de Ligue.
Le club de Ban-Saint-Martin accueille la compétition puisqu’il est la meilleure équipe à l’issue des groupes qualificatifs. Troyes et Saint-Etienne-lès-Remiremont nous rejoignent dans une poule unique de quatre équipes, rencontre aller et présentation simultanée des équipes. Les trois premiers seront qualifiés pour les éliminatoires nationales.

Tour 1 - Ban-Saint-Martin ne fait qu’une bouchée de l’équipe troyenne. Les champenois ont bien du mal à s’adapter aux billards. Ban gagne largement 3-0 avec 0,592 de générale et confirme leur statut de favori et de l’avantage de concourir à domicile.

Tour 2 - Rencontre couperet face à Saint-Etienne, une victoire nous mettrait sur de bons rails et une défaite nous compliquerait la tâche ; c’est un peu une lapalissade mais bon, faut bien meubler et meubler ce n’est pas commode. Sur 2m80, le match entre Dylan Dos Santos et Joaquim De Almeida tourne au désastre 4-4 à la 29è, Joaquim a une attitude attentiste où il joue à plein la défense, tandis que le sammiellois souffre. Stéphane Leclerc commence bien, aux alentours de 1 au premier tiers de la partie, Julien Dran se concentre et s’arrache pour se rapprocher. Contre Pédro Lopez, je suis devant mais rien de transcendant, je constate un énorme problème de visée qui me fait rater à 95 % dont trois fois la bille.
Les dizaines de minutes passent et Dylan a son adversaire au moral, au bout de 76 reprises, le sammiellois obtient un point rouge important (30-22) contre un joueur d’une catégorie supérieure. Stéphane et moi continuons notre pressing, nos rivaux craquent légèrement en fin de match ; et nous remportons nos matchs (30-21 pour Stéph et 30-19 pour moi, en 39 coups) et Saint-Mihiel réalise une entrée parfaite avec une victoire 3-0 (0,557).

Tour 3 - Rencontre couperet face à Ban-Saint-Martin. Les ban-saint-martinois utilisent leur droit de coaching et inversent les joueurs 2 et 3 : Christian Guckert face à moi, Charles Dossmann contre Stéphane et Jérôme Padou face à Dylan.
À nouveau, le match du Dylan s’enlise. Stéph doit gérer un match difficile. De mon côté, je fais un match solide en 32 reprises. Stéph gère et use beaucoup d’énergie pour obtenir le gain du match, le tournant du weekend : 30-28 en 49. Dylan et Jérôme s’empêtrent, les reprises défilent, Dylan a une fenêtre de tir pour terminer mais la logique sportive l’emporte, Jérôme gagne 30-26 en 76.
Avec cette deuxième victoire, Saint-Mihiel finit la journée en tête et part à la conquête d’un probable titre.

Tour 4 - Dur dur pour Troyes qui essuie une lourde défaite. Saint-Etienne-lès-Remiremont débloque le score et gagne deux parties et obtient un nul. Sébastien Delchambre et Stanis Mahu poursuivent leur périple et n’arrivent pas à appréhender les billards, sans compter un cruel manque de réussite. Ils perdent respectivement contre Pédro en 45 et Julien en 35 qui réalise un beau match. Joaquim et Jacky Martinez se neutralisent en 78 reprises.

Tour 5 - Ban-Saint-Martin est défait par Saint-Etienne-les-Remiremont. Malgré l’absence volontaire de Pédro, les stéphanois marquent un bel exploit. Joaquim, avec le changement de billard, se requinque aux dépens de Christian : 30-26 en 50. Julien vainc Jérôme, non sans mal malgré le score final qui pourrait laisser penser le contraire : 30-21 en 55. Charles défend les armoiries de son club et domine facilement Hubert Vautrin (30-12 en 46). Ce résultat collectif met Saint-Mihiel d’ores et déjà Champion de Ligue, et Troyes non qualifié pour la suite au niveau national.

Tour 6 - Nous ne sommes pas là pour amuser le terrain comme dirait notre Dylan.

Face à Troyes, nous avons envie de finir en beauté cette finale de ligue et aussi, prendre notre revanche contre cette équipe qui nous avais si mal mené. Je bat Sébastien en 37, Stéph bat Stanis en 46 et Dylan, Jacky en 58. 3-0 et 0,609 pour finir la phase régionale.

Yes ! Après les titres lorrains en 2015 et 2016, Saint-Mihiel retrouve le succès dans cette division avec cette fois-ci le titre régional version Grand Est. Avec un premier tour calamiteux en début de saison, nous sommes entrés peu à peu dans une spirale, une dynamique positive pour compter un nouveau titre assez surprenant étant donné les nombreux outsiders. Nous sommes donc qualifiés pour les éliminatoires nationales les 26 et 27 mai prochains, tout est permis, à suivre...

Souvenir, souvenir

Aucune image

Venez nous voir !

QR Code