Rapport sportif

Pierre DESPROGES

Dieu a dit : 'Tu aimeras ton prochain comme toi-même.' D'abord, Dieu ou pas, j'ai horreur qu'on me tutoie...

Caméra Café

Hervé Dumont : Tout passe, tout lasse, sauf la classe !

Traduction

French Dutch English German Korean Portuguese Spanish Turkish Vietnamese

Événements à venir



Christophe Lallemand, vainqueur

 

Marc Beherlet en action
  
 

 

Josiane et Alain Combouilhaud, en mode Joconde
 

 

Giovanni Zaccaria sur le point de départ

 



Michel Merle semble perplexe face à Frédéric Duriez

 

 

Pierre Dussaule prend soin de son matériel

 

 

 

Stéphane Guidat fuit du regard Christophe Lallemand en plein effort 

Vendredi après-midi, les membres du club ajustent les derniers réglages d'organisation. Pour cette deuxième édition, le club s'est aménagé pour améliorer, encore et encore, les conditions de jeu et d'organisation.

Alain a bricolé un support en bois pour accueillir chiffon, draps, cales, stylo, crayon blanc et son taille-crayon, deux jeux de billes et (enfin) une brosse ; sans oublier les supports pour nos nouveaux compteurs (écran, tablette, télécommande) et encore deux caisses de rangements pour les housses des 3m10. Qu'est-ce qu'on dit ? Merci Alain !

Comme écrit peu avant, le grand test est pour nos nouveaux compteurs, le test se fera sans la télécommande pour ne pas perturber inutilement les participants. Et là, on dit "merci Jean-Luc Frantz" pour l'édition de ce logiciel qui a tout d'un grand.

Quelques amis manqueront à l’appel : le gagnant de l’édition précédente, Eric Kremer-Leclaire (bon anniversaire à Mademoiselle ;)), et nos compagnons de Grauves retenus à cause des vendanges, ce qui pour les épicuriens que nous sommes est une bonne excuse.

À saluer, les nouveaux venus lointains : Pierre Dussaule d’Avignon, le suisse-francilien André Chétard et le suisse-colmarien Paco Valente, Guénaël Bouillé de Soissons.

 

Tournoi qualificatif : quatre poule unique de six joueurs (les matchs des joueurs 1-6, 2-5, 3-4 ne sont pas joués), les trois premiers vont en tournoi principal, les trois derniers en tournoi "consolante"

Poule 1 - Laurent Weber est la tête de série du groupe et de l’open. Pourtant, Laurent ne réussit pas à confirmer ce statut. D’abord, il passe à travers son premier match face à Marc Beherlet, le joueur d’Homécourt conclut ses 16 points en 31 reprises, 18 pour Laurent sur le 3m10. Il rate le coche d’un point contre Christophe Jaffré. Laurent met les point sur les i et obtient un premier point rouge face à Didier Godiard. Son dernier match est à l’avantage de Christophe Lallemand. Laurent se classe seulement 4ème de la poule avec 0,630 de générale. La mention “peut mieux faire” peut lui être attribué.

Pour Christophe Lallemand, ce sont les “félicitations du conseil de classe”. Invaincu sur sa distance de 16 points, il bat tour à tour ses adversaires en, respectivement, 13, 20, 25 et 25. Il réalise une série de 8 arrêtée sur la première partie et sur 3m10. Christophe termine donc premier et est à 0,717.

Didier Godiard subit le match réalisé en 13 reprises et un autre en 17 par Marc. Difficile de s’exprimer en si peu de reprises. Malgré une série de 5 au cours de 26 coups, Didier perd Laurent en 13 points. Il vainc Frédéric Duriez et n’est pas fanny pour la dernière rencontre de la journée. Le joueur le plus éloigné géographiquement, notre ami biterrois ferme la marche en 6ème position avec 0,448, mention “poursuivez vos efforts” ;).

Christophe Jaffré honore le club sammiellois de sa présence en qualité de “Nationale 2”, une accession méritée (et si je le dis). Tophe ajoute à son tableau de chasse, Laurent : 21-16 en 34. Ensuite, il perd ses trois autres matchs avec des moyennes “moyennes”, pas catastrophiques mais insuffisantes pour espérer engranger des points rouges. Il finit 5ème avec 0,428.

Marc est un matcheur et le prouve sur cette première journée. Seul Frédéric Duriez lui retire son invincibilité. Marc fait ses 16 points en 17 et 19 reprises respectivement face à Didier et Christophe J. L’homécourtois est 2ème avec 0,532.

Frédéric Duriez ne rate pas son entrée contre Christophe J., 13-11 en 25. Puis, les résultats sont irréguliers, il parvient à battre Marc en 31 coups et perd ses deux autres matchs. Fréd parvient, tout de même, à se qualifier au tournoi principal, 3ème du groupe avec 0,335.


Poule 2 - Paco Valente est régulier dans ses performances aux alentours de 0,750, suffisant pour remporter ses trois premières parties. Pour la dernière, Michel Dauphin sort de l’eau et Paco concède la défaite : 19-12 en 19. Paco se classe 2ème avec 0,749.

Michel trébuche à la première marche contre André Chétard sur le 3m10 nouvellement drapé dit l’indomptable. André arrive au bout de son adversaire en 50 reprises (la partie la plus longue du tournoi). Michel se conforte par la suite avec trois victoires, il devance Paco et termine 1er du groupe avec 0,603.

En 28 coups, Chétard bat Dussaule : 16-9 en 28. Avec une partie calamiteuse, sa moyenne chute à 0,346 et c’est Pierre qui lui chipe la dernière place qualificative au tournoi principal. DD doit se consoler par la consolante.

Guénaël gagne, seulement, une partie contre à Alexandre Rougette, 16 en 28. Le soissonnais subit deux défaites en 21 et 16 reprises. Guénaël se place 5ème à 0,470.

Malgré une contre-performance face à Paco, Pierre sait se ressaisir, avec deux victoires rondement menées : 13 en 32, 13 en 25. L'avignonnais est 3ème à 0,344.

Alex est un peu moins inspiré que l’édition précédente, il évite le grand bleu en remportant son duel face à DD : 10 en 27. Le morangissois, ex-sammiellois, est dernier à 0,255.

Poule 3 - Nathan Duriez est jeune, donc ambitieux et donc, également, impatient. Les deux premières parties affolent les compteurs : 19 en 13, 19 en 21. Après, face à Nicolas Verley, Nathan est loin devant, se relâche, doute et perd. Puis, il s’effondre contre Olivier Hatier. Pour un seul carambolage d’avance sur Alain Combouilhaud, Nathan est 3ème et peut continuer l’aventure en principal.

Olivier réalise le grand chelem, il s’impose et réussit à dompter l’indomptable 3m10, moins d’effet et en mesure pour mieux apprécier le billard, “LUI” a compris ;). Olive est le premier des premiers avec 0,733 de générale.

Nicolas, vers les bas du classement, se trouve 5ème, l’arpajonnais n’est pas passé si loin du haut du groupe. Une victoire sur Nathan, trois défaites dont une à un point, les deux autres figées à 10. Nicolas fait 0,435 de moyenne.

Alain, à un petit doigt près, échoue la qualification au principal. La sévère défaite contre Nathan en 13 coups a stoppé les espoirs du franc-comtois à évoluer du côté lumineux. Alain est 4ème à 0,444.

Michel Merle de Villefranche-sur-Saône se qualifie brillamment avec une 2ème place. Malgré deux défaites, Michel prend ce rang au bénéfice d’un quotient plus élevé ; en effet, il perd avec 10 et 9 points, proches des 13 points à réaliser. À noter, sa victoire contre Nicolas en 19 reprises avec une série de 5 arrêtée, exécutée par une maîtrise d’évitement des contres impressionnante, Merle chante.

Claude Muhlach est tombé sur 3m10 dont trois fois sur l’indomptable, le hasard ne lui a pas été profitable. Un point rouge face à Nicolas sauve, heureusement, les apparences. Claude est 6ème avec, hum hum, avec.

Poule 4 - Stéphane Leclerc est le seul représentant du club afin de compléter le tournoi. Complément mi-fugue, mi-raison. Stéph s’écroule sur l’indomptable, sauve son honneur au club contre Tanguy Duriez (13-13), et va crescendo : victoire contre Eric Claude et victoire contre Dominique Ferriol en 17 coups. Stéph se faufile à la 3ème place avec 0,499 (aïe !).

Dominique défend sa récente promotion en N1 et c’est une belle défense. 19 en 25 face à Stéphane Guidat, 19 en 33 contre Eric, défaite honorable contre Stéph (11 en 17). L’autre faux pas est contre Giovanni Zaccaria avec 7 en 30, le déclassant à la 4ème avec 0,493.

Eric n’arrive pas à s’adapter aux 2m80 et signe trois défaites. Le dernier match sur 3m10 est son meilleur en plus de la victoire face à Giovanni, 16 en 30. Eric est dernier du groupe avec 0,351.

Stéphane G. est discret, enfin sur un billard, mais il est souvent présent et bien placé. Preuve en est sa 2ème place grâce à trois points rouge, une moyenne suffisante de 0,445.

Tanguy déroule sur cette première journée, le jeune saint-quentinois dérape très légèrement contre Stéphane G. bloquant à un point du but. Trois victoires et 0,452 de moyenne, bonne marge progression en perspective.

Giovanni se classe 5ème à 0,242. Joueur de dix points, le verdunois a failli faire tanguer Tanguy et Stéphane G., le bragard. Giovanni remporte un match face à Dominique.

21 h 15, douze tours et quarante-huit matchs effectués, il est grand temps de vivre les agapes vespérales...

 

Tournoi principal - Phase par poules

Poule 1 - Le syndrome du dimanche matin a frappé sur Olivier. Après une prestation exemplaire, la laxovien s’éteint. Frédéric sort 1er du groupe avec la meilleure moyenne à 0,399, Fréd profite du moment de faiblesse de ses adversaires, Olivier et Michel M.

Poule 2 - Christophe Lallemand est intraitable : 16 en 20 contre Stéphane G. et 16 en 21 contre Nathan. Intraitable mais Nathan a su élever son niveau après sa méforme de la veille, il perd seulement d’un point contre Christophe, à 18, et gagne GuiGui en 18 coups.

Poule 3 - Triangulaire entre Michel D., Marc et Stéphane L. Le sammiellois perd à 1 de moyenne contre Marc, Michel plus régulier passe au quotient des points réalisés sur la distance. Stéph passe à la trappe à 0,786.

Poule 4 - Dussaule plafonne à 11 points sur les deux parties. La finale de la poule se joue entre Paco et Tanguy. Suspense au rendez-vous, les deux joueurs sont au coude-à-coude. Paco se rapproche avec un peu de réussite, les contres font frémir le public. Mais Tanguy reste zen, en apparence et finit la partie se hissant en demi-finale avec et face à son père, Frédéric.

Tournoi "consolante" - Phase par poules

Poule 1 - Alain est bien présent, il gagne ses deux matchs avec 0,500 de générale. Giovanni est 2ème avec un beau ratio de 0,279. Alex creuse un peu plus son désarroi mais pourra se réconforter avec l'obtention du premier lot de la tombola (un appareil photo Fujifilm donne par INTERMARCHÉ de Chauvoncourt).

Poule 2 - Égalité entre les trois joueurs, l’avantage va à Eric ayant un quotient plus élevé. Christophe J. devance légèrement Dominique.

Poule 3 - Nicolas continue son parcours, il élimine André et Didier à 0,586 de générale.

Poule 4 - Laurent fait le plein de confiance contre Claude (22-10 en 18). La qualification se joue entre Laurent et Guénaël, quelques sueurs froides de part et d’autres, Laurent prend son ticket pour la demi-finale à un carambolage (22-15 en 34).

Phase finale

Demi-finales - La consolante ne livre pas de grandes batailles. Laurent expédie sa partie en 15 reprises contre Eric (22-11 en 15/14). Nicolas use Alain : 16-10 en 34/33.

Le principal voit un peu plus de tension notamment entre Lallemand et Dauphin. Mais, l’audincourtois a raison du moyeuvrien, Lallemand livre bataille et l’emporte : 16-17 en 15/14. Frédéric donne une sévère correction à son fils et devant tout le monde (13-3 en 27/26).

Finale - Après une entame de match chaotique, Christophe est impérial et met “une pâté” à Frédéric (16-0 en 17, série de 8 arrêtée). Laurent gagne la consolante contre Nicolas malgré un agacement et une fixette sur l’indomptable.

Christophe Lallemand succède à Eric Kremer-Leclaire au palmarès des vainqueurs du tournoi Open de 3-Bandes du club de Saint-Mihiel, une victoire sans contestation avec la meilleure moyenne générale à 0,749.

Les multiples objectifs sont atteints et renouvelés : beaux résultats, bon humeur, bon esprit, exister auprès de notre commune partenaire et des sammiellois. Merci à l’enthousiasme de Billy, à Alain, Cédric, Stéphane, Aurélia, Perrine, Romuald, au sourire unique (ou à l’unique sourire) de Sabrina, à Dylan en parfait directeur de jeu. Le Billard Club Saint-Mihiel vous donne d’ores et déjà rendez-vous pour une troisième édition le samedi 8 et le dimanche 9 septembre 2018.

 

>> Résultats <<

 

Dans la série "qu'est-ce que je fais là" ; Olivier Hatier à gauche, Michel Dauphin à droite.

Souvenir, souvenir

Aucune image

Venez nous voir !

QR Code