Dans la tête de Jonathan

Pierre DESPROGES

Il n'y a que deux sortes de chauffeurs de taxis : ceux qui puent le tabac, et ceux qui vous empêchent de fumer.

Caméra Café

- Jean-Claude : Véro, moi et les gosses hier on a fait 72 au test de QI.
- Hervé : Chacun 72 ?
- Jean-Claude : Non non, à nous 4 !
- Hervé : Non Jean-Claude c'est pas possible ! T'es sûr tu as bien recompté ?
- Jean-Claude : Bah traite-nous de con pendant que t'y es !

Traduction

French Dutch English German Korean Portuguese Spanish Turkish Vietnamese

Événements à venir

Près de chez nous...

Flash info

Le site connaît, va connaître les prochaines semaines, quelques évolutions. En cas de problème de navigation, n'hésitez pas à nous contacter : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Et la tendresse ? Bordel !



Dernière compétition de la saison, et il est bien rare que je sois assez soulagé que cette année sportive se termine. Nous recevons le trio laxovien, le but est un baroud d’honneur, une victoire honorifique, qu’importe le résultat de la soirée, le classement n’en sera rien modifié.

Dylan Dos Santos limite la casse contre Olivier Hatier. Dylan joue son va tout, il s’incline 35-20 en 44, une bonne moyenne pour le jeune sammiellois à 0,455. Sur les deux 3m10, Stéphane Leclerc est malmené face à Jean-Paul Six qui enchaîne les séries, et moi, je démarre très mal et laisse filer Eric Kremer-Leclaire.

Après une série de 7, le sort de Stéphane semble scellé ; pourtant, il remonte au train, Jean-Paul vit un passage à vide. Eric suit son rythme, je cours… 20-10 à la 21è, 23-14 à la 29è. Stéphane remonte, il peut créer la surprise, de mon côté, d’un coup, ça se débloque, je fais 11 en 6. Nous sommes en passe de pouvoir gagner. Jean-Paul s’accroche, le duel va au bout du bout de la distance, Stéph finit à la 47è, JP6 égalise sur le point d’engagement. Je patauge, à part le petit sursaut, je déploie un mauvais jeu, EKL gagne 35-30 en 50.


Laxou, champion ! Saint-Mihiel deuze ! Résultat honnête. La fin de saison est difficile, jouer à tout et être sur tous les fronts ont enfreint mes limites. Toutefois, je termine la saison à 0,715, mon plus haut et je suis placé dans le TOP 100 national, le futur sera d’accrocher les 0,750, c’est faisable. Stéph sera classifié à 0,621, une de ses plus haut, une pièce maîtresse du collectif, toujours présent pour scorer en équipe. Dylan progresse, doit encore s’entraîner, la barre des 0,500 sera vite atteinte pour peser davantage dans les duels.

Venez nous voir !

QR Code