Événements à venir



3-Bandes - Division 3 - Poule de qualifications - 2015/2016

Déplacement excitant à Douai pour le triumvirat sammiellois en éliminatoires nationales, un déplacement gagnant avec quatre rencontres en poule unique de trois équipes, aller-retour. En parallèle du trio sammiellois en Division 5, à Courrières, à quelques kilomètres de nous.
Sur le papier, j’espérais un meilleur dessein pour la suite de nos aventures. Sans démériter, nous passons tout juste à côté de la qualification.

Tour 1 - Contre Saint-Maur-des-Fossés, Stéphane Leclerc caracole en-tête face à un joueur de renom, Jacques Squinabol. Stéph poursuit sur le même rythme effréné et termine la partie, qui sera la meilleure particulière du week-end : 30 en 27, 1,111 de moyenne. Je souffre en début de partie contre Samuel Ittah, 5-5 à la 15è ; à côté, Christophe Jaffré gère la première moitié du match aux dépens de Paolo Rizzi. Comme souvent, je démarre, je me détache au score et file vers le point rouge (30-20 en 37, honnête performance vu le début). Christophe se fait remonter, démuni, les reprises défilent, il doit s’incliner (30-23 en 54). L’important, c’est l’essentiel, nous remportons ce tour de chauffe.

Tour 2 - Douai, le club organisateur, commence son tour de chauffe et manque l’entame de la compétition. Saint-Maur se remet en selle avec notamment l’improbable retour de Jacques sur Fabien Delplanque. Le douaisien mène d’une dizaine de point avec une série de 8, la plus longue de la poule ; pourtant, Jacques réduit l’écart lentement mais sûrement : 30-27 en 44. Pascal Dessaint, plus à l’aise aux jeux de séries (actuel vice-champion de France Masters à la Partie Libre et au Cadre 47/1), arrive au bout de Joao Da Costa en 52 reprises. Samuel, le capitaine de route de la formation francilienne, a un coaching gagnant, il vainc, en joueur n°3, Guillaume Loiseau, sur le 2m80 : 30-12 en 39.

Tour 3 - Si nous gagnons Douai, le pied et les quatre orteils sont du côté de la qualification, nous avons le choix des joueurs et nous usons de notre droit au coaching. Brillante idée… Christophe est sur l’autel des sacrifices contre Fabien, je joue Pascal et Stéphane, sur le 2m80, contre Jacky Lasvaux. Tophe subit les dix premières reprises (10-0), sans pouvoir inquiéter son adversaire, Christophe limite l’hémorragie et est défait avec les honneurs : 30-14 en 29. Stéph mène petitement, sa régularité lui permet dans la seconde moitié d’agrandir son avance : 30-23 en 46. Tout repose sur moi, Pascal défend mais je tiens bon, il y a 22-17 à la 33è. Le passage à vide arrive, Pascal défend toujours et remonte carambole par carambole : 22-22. Je fais nettoyer les billes, je suis un peu court et ça permet une petite pause. Brillante idée… je rate long, Pascal fait 2 grâce à un glissement rendu possible par le nettoyage. La passage à vide reste et ne partira pas, mon seul point dans les 19 dernières reprises est un point volé. Pascal boucle la distance en 52. Douai met les pendules à l’heure, tout est à refaire, nous avons un léger avantage en terme de moyenne.

Tour 4 - Douai est matinale et inflige 5-1 à Saint-Maur. Fabien ne répète pas la même erreur contre Jacques, Pascal prend ses marques et joue mieux (30 en 34), et match nul entre Jacky et Samuel qui l’obtient in extremis sur la reprise à la 40è.

Tour 5 - Ne me parlez plus de coaching, classique 1-2-3. Je gère contre Samuel : 30-24 en 43. Stéph ne peut pas faire “grand chose” contre Jacques malgré une belle prestation : 30-25 en 33. Bis repetita pour Christophe, il mène Paolo qui fait 6 pour remonter et dépasser son rival. Tophe accuse la mésaventure, ne perd espoirs mais hélas, Paolo met au pied du mur les sammiellois avec cette victoire : 30-27 en 51.

Tour 6 - Rencontre couperet contre Douai. Si l’équipe nordiste est quasiment certaine de se qualifier, nous, nous devons les vaincre pour éliminer Saint-Maur. Face à Fabien, je joue le tout pour le tout, le “placement” eu après le point de départ est un beau résumé du match.

Je réussis à imposer mon rythme, une baisse de régime sur la fin avec, pourtant, des ouvertures : 30-19 en 34. Pascal a décidé d’être notre bourreau, Stéph ne peut rien : 30-9 en 28. Christophe a la lourde responsabilité de nous qualifier… ou pas. Jacky a du métier, et il est surtout mieux classé mais Tophe n’est pas genre à se laisser impressionner. Il mène 19-16, le douaisien fait 5 et 3, le match s’emballe pour Jacky : 29-24. Tophe fait une série, insuffisant, Jacky termine. Le match nul n'a guère d'importance, Tophe fait deux sur la reprise : 30-29 en 46.

Voilà, le dieu du billard ne peut protéger toutes les équipes sammielloises, et cette année, le sort s’est acharné sur les 3-bandistes de la Division 3. Avec un peu de recul et une analyse plus fine, nous n’avons pas démérité, nous finissons à 0,593 (légèrement au-dessus que la phase ligue, 0,583), nous sommes champion de ligue. Je regrette la fin de partie contre Pascal, faire 19 traits est incroyable, et un petit coup de pouce pour une victoire de Christophe n’aurait pas fait de mal…

Nous pouvons nous consoler d’avoir passés de bons moments au club de Douai, merci aux bénévoles du club d’avoir assuré l’arbitrage, le marquage et la restauration, l’accueil et la convivialité du Nord ne sont pas surfait ! Prochaine étape à Calais pour les jeux de séries, ce n’est pas un sort favorable que nous attendons mais au miracle.

 

Vous êtes ici : Accueil ARTICLES Dans la tête de Jonathan 3-Bandes - Division 3 - Poule de qualifications - 2015/2016