3-Bandes - Nationale 1 - Tournoi 3 - 2015/2016

Thionville accueille la troisième étape du circuit régional. Au classement du tournoi, Matthieu Franck, membre de l'indéboulonnable trio de tête avec Laurent Weber et Eric Kremer-Leclaire, s'est vu retiré le leadership par son camarade de club, Jean-Paul Six qui finit troisième. Les deux premières places sont trustées par Eric et Laurent, ce dernier remporte une troisième victoire consécutive.

Poule 1 - Hervé Colson est la double victime de EKL, après un premier match en sens unique (30-11 en 30), il s'accroche au match retour en vain (30-25 en 32).

Poule 2 - J'arbitre mes deux adversaires du jour : Olivier Hatier et Christian Guckert. Confirmation, le billard est très sensible à la vitesse de la bille au choc de la troisième bande : un coup long, un coup court. Bref, à tous les points, des sueurs froides à l'entame d'un couloir. Christian, jeu ample et puissant, est mieux à son aise qu'Olivier : 30-13 en 35. Suite à ma débâcle en Elite, vendredi dernier, je ne peux pas dire que je parte confiant.
Face à Olivier, je confirme cet état d'esprit. Malgré un début de partie version light, je grappille les points et j'arrive même à creuser l'écart (21-26). Olivier revient fort (25-28), le laxovien est en cours de série, 4, et se fait, une nouvelle fois surprendre, sur le 5è et 30è point : un classique joué trop lentement avec la 3 collé à la grande bande, échec du carambolage par le court. J'ai un point délicat, je ne peux même pas défendre, je force un accordéon sur la longueur et la fameuse théorie de la sacoche (n'est-ce pas Damien wink) se réalise : un énorme volé... le jeu s'ouvre et je finis (29-30 en 40).
Contre Christian, j'ai 2 en 9. Je me mobilise et essaie de faire un rapproché avant la mi-partie. Christian se désunie, j'en profite, je me libère. Je clos la distance à la 37è par une série arrêtée de 6. Bref, ça passe !

Poule 3 - Michel Dauphin sort indemne du groupe non sans mal. Mené dans ses deux parties, ses adversaires (Nicolas Scherschel et Damien Queney) commencent tambours battant. Michel, jamais loin, défend, attaque et vainc.

Poule 4 - "Groupe de la mort" entre Jean-Paul, Daniel Maine et Pierre Prudhomme. Pierre mène 18-12 et bloque, Daniel remonte et finis en 40 (30-18). Jean-Paul est concentré, et heureusement, car Piou compte bien jouer le trublion pour une éventuelle triangulaire. Mais, JP6 ne craque pas et gagne 30-26 en 24. Jean-Paul domine Daniel (30-18 en 39).

En poules finales, j'affronte Michel. Le début est, encore, mauvais (1 à la 7è) ; je me reprends pour ne pas laisser un écart incompressible (21-16 à la 32è). Le déclic, une série de 6, 30-22 en 37. Contre Laurent, c'est l'hémorragie avec, toujours, un démarrage catastrophique. En peu de temps et de reprise, j'ai déjà dix points dans la vue (15-5 à la 11è). Je sors les rames, "oh hisse" (19-16 à la 24è). Je carambole des positions difficiles, le jeu ne s'ouvre pas, la gestuelle est étonnement souple pour une fin de journée et je suis souvent trop long. Le "petit plus" n'est pas là. Laurent termine peu après (30-22 en 31).
L'autre poule s'annonce spectaculaire entre Matthieu, EKL et JP6. Les deux derniers offrent un scenario incroyable, Jean-Paul mène 17-8 à la 10è, et Eric l'emporte 30-24 en 22. Matthieu en méforme... est dernier du groupe.

Je me positionne 4è au classement du tournoi avec 0,772, je conforte ma 4è place au classement du circuit en améliorant un peu ma moyenne générale. Tout bénef avant la dernière étape... à Saint-Mihiel, de quoi être motivé.

 

Vous êtes ici : Accueil ARTICLES Dans la tête de Jonathan 3-Bandes - Nationale 1 - Tournoi 3 - 2015/2016