3-Bandes - Nationale 1 - Tournoi 1 - 2015/2016

Comme les étages d’une fusée, l'école sammielloise de 3-Bandes a fait décoller trois générations de joueurs dans trois catégories différentes…

Premier tournoi régional de la saison, premier temps fort pour les compétiteurs de Nationale 1. Laxou accueille les quatorze inscrits, le temps d’avoir une formule sportive plus adéquate aux attentes a été un peu long mais, je crois, aboutit à une nouvelle formule pérenne et un nouvel espace de dialogue entre joueurs et dirigeants.
Qu’importe, j’avais misé de lourdes ambitions sur les terres laxoviennes dont j’avais été finaliste deux ans plus tôt. Le journée débute par une minute de silence, en hommage aux victimes des attentats survenus le 13 novembre dernier.

Quatre groupes de trois joueurs commencent la journée, les premiers de chaque rejoignent Matthieu Franck et Laurent Weber, en deux poules de trois suivies de la finale. Le premier face-à-face de mon groupe est entre Olivier Hatier et Pierre Prudhomme, ce dernier l’emporte avec aisance (30-22 en 31, 7 et 2 pour finir).
Ensuite, j’affronte Olivier. Je ne suis pas dans la partie, aucune visée correcte, mécanique saccadée. Le billard me perturbe, bref, la spirale de la "loose". J’entraîne Olivier dans ma méforme, ça devient risible mais bon… Nous allons au bout des reprises, j’exécute le point de départ, je caresse la trois, ouf, le point rouge (24-23 en 45).
Contre Pierre, je suis vite mené (10-2 à la 9è). J’alterne le bon et le pire. Pierre devient fébrile, rate des classiques, la confiance n’est plus, ça se place mal. Je réussis à tirer mon épingle du jeu et à filer vers le point rouge (30-21 en 35).

Sans fanfare, l’objectif est atteint. Je rejoins Matthieu et Jean-Paul Six qui a écarté Michel Dauphin et Stéphane Leclerc. Stéph termine avant-dernier de cette première étape régionale ; ça sent des jours meilleurs pour les prochains matchs.
Eric Kremer-Leclaire sort d’une difficile triangulaire, gagne Vincent Kovacic (30-28 en 24, série de 9 sur le point d’engagement), et perd Hervé Colson (30-26 en 41). Hervé se classe 11è à 0,569, même combat que Stéph
La surprise vient de la qualification de Christian Guckert qui a joué son va-tout contre Daniel Maine et Damien Queney, la manière est un peu laborieuse (deux parties au bout des reprises) mais l’essentiel est là : lui, continues sa journée. Daniel réalise 23 coups contre Damien.

Matthieu et Jean-Paul livrent un beau duel, très belle prestation des deux laxoviens. Jean-Paul égalise à la 31è reprise, le taulier lorrain est là !
Contre Matthieu, j’ai bien du mal à livrer bataille. Il fait tout, il enchaîne avec une certaine facilité : impressionnant. À quelques encablures des 30 points, il se déconcentre et les reprises défilent. Une série de 5 sur la fin me laisse moins bête : 30-24 en 34. Dernier match contre Jean-Paul, et le pauvre, il va subir points volés, placements heureux, défenses. Je ne lâche rien et ne veux pas être perturbé, je reste sérieux jusqu’au bout. La deuxième moitié est plus propre, plus souple dans la gestuelle, je me suis fait enfin plaisir. Je réalise la meilleure particulière avec 30 en 21 soit 1,428. Cette partie m’aide à me hisser deuxième du groupe et troisième du tournoi, une issue incroyable à la vue de mon premier match.

En costaud, Laurent rejoint Matthieu en finale : 26 coups contre Eric et 32 contre Christian. Costaud, Laurent l’est à nouveau contre Matt, lui à nouveau sort du contexte. Le jeune laxovien s’impatiente, le coup un peu plus raide et pourtant il n’est devancé que d’un point (17-18 à la 27è). Laurent termine à la 31è et remporte brillamment ce tournoi avec 1,011 de générale. Au classement général, six autres joueurs finissent à 0,800 et plus, deux aux alentours de 0,750, et les quatre autres en deçà de 0,600. Un bon cru !

Personnellement, je m’en sors bien, je suis passé de la Berezina à Austerlitz grâce à un match énorme. Je finis à 0,800 et j’intègre le TOP 100 au classement national : 95è - 37 matchs - 699 points - 0,707 de générale. Cinq ans après une brève apparition à la 99è place - 16 matchs - 708 points - 0,696. J’espère m’y installer durablement…

Malgré cet exploit personnel, mes camarades de club ont trouver le moyen de m’éclipser. Eric Vaillant remporte, la veille, à Laxou, le tournoi régional en Nationale 2 avec 0,607. Si le paysage est un peu plus clairsemé avec la montée de deux N2, le club est peu surpris par cette victoire qui confirme la bonne forme du jeune sammiellois et récompense son travail.

And cherry on the cake… La dernière génération de l’école sammielloise écrit sa propre histoire. Dylan Dos Santos accroche à son palmarès le tournoi départemental N3-R1-R2 en qualité de joueur R1 avec 0,507 sur les huit matchs, un beau marathon, un inédit. Cette qualité de jeu est surprenante par rapport à un entraînement quasi-inexistant. Toutefois, deux parties d’entraînement, vendredi dernier, m’ont permis de voir un fond de jeu très intéressant (beaucoup basé sur des points de longueurs, des trajectoires naturelles) : chapeau Môssieur !

Vous êtes ici : Accueil ARTICLES Dans la tête de Jonathan 3-Bandes - Nationale 1 - Tournoi 1 - 2015/2016