Carnet de route

Pierre DESPROGES

Quelle est la différence entre un meurtrier et un homme qui vient de faire l'amour ? Aucune. Ils ne savent pas comment se débarrasser du coprs.

Caméra Café

- Jean-Claude : Ya un coup à jouer là Hervé ?!
- Hervé : Ptêt même à mettre.

Traduction

French Dutch English German Korean Portuguese Spanish Turkish Vietnamese

Événements à venir



L’Académie de Billard de Saint-Dizier, par son nouveau président, Janny Kroner, renoue avec l’organisation de compétitions au niveau national. Après une période "artistique", l’ABSD a pris en charge la finale nationale 3-Bandes Juniors un moins avant l’échéance. Les bragards, et les kozoomiens grâce à Monsieur Didier Tromas, vont pouvoir profiter de cette épreuve qui n’a jamais été aussi relevée par le niveau dense entre les douze participants.

Poule A – Dans la poule d’Adrien Tachoire, l’enjeu du premier match est important. Jason Petit démarre bien sa partie face à Jean Haby (18-13 à la 20è). Le mulhousien profite d’un passage à vide du soissonnais et rafle le point rouge (23-25 en 38).
Adrien fait son entrée face à Jason, et quelle entrée de maestro : 25 en 13, 1,923 de moyenne, série de 7. Dernier tour, Adrien semble ailleurs, pour autant, cela n’enlève rien à l’exploit de Jean qui bat le grand favori et avec la manière : 25-17 en 22.

Poule BGuillaume Hourrier prend vite l’ascendant sur son adversaire, Fabio Rizzi (5-12 à la 11è). Le jeune de Saint-Maur, issu du billard américain, ne se laisse pas impressionner et attend son heure. Après une série de 6 de Fabio (16-16 à la 25è), la partie s’enlise et les deux joueurs se neutralisent (25-25 en 47). Alexis Rouaud entre en piste, très surexcité par l’événement qui rend son jeu crispé, il assure la victoire : 14-25 en 34 contre Guillaume, 25-18 en 27 contre Fabio.

Poule CPierre Bibaut ne laisse aucune chance à Matthieu Jonard : 25 en 18, 1,389 de générale, et fait particulier avec 9 reprises non consécutives à vide, le franconvillois mitraille. Matthieu doute Gwendal Marechal (10-11 à la 11è, 16-19 à la 16è) mais le lorientais prouve sa régularité et la victoire lui est inexorable (18-25 en 21). Match de haute volée entre Pierre et Gwendal, Gwendal termine la partie en 15 reprises par une série arrêtée de 6 (25-18).

Poule DThibaut Espada confirme son rang, sa puissance et sa sérénité. Il clôt la distance en 28 coups contre Guillaume Rouby, perturbé par le billard. Guillaume n’a pas plus le temps de se mettre en plein régime dans cette épreuve, contrairement à Matthieu Franck, 25 en 23 reprises. Match en dedans pour Thibaut et Matthieu, le laxovien enclenche le score à la 7è reprise, meilleure série de 2 mais le point rouge est là (17-25 en 32).

Quart-de-finaleGwendal continue sa route avec une moyenne à 1 contre Fabio (20-30), le saint-maurien limite les dégâts (3-13 à la 8è). Fraîche revanche entre Haby et Tachoire, le mulhousien joue crânement son va-tout et bluffe son adversaire à la peine, l’écart grandit (28-19 à la 31è). La peur de gagner envahit l’alsacien, Adrien remonte pas à pas (29-24 à la 39è). Jean finit à la 42è et Adrien arrache le nul avec une série de 3. Prolongations, Jean exécute une série de 3 dès le premier essai, Adrien fait deux. Jean double la mise sur son tableau de chasse. Autre rencontre à goût de revanche, Thibaut devance Matthieu, l’andernosien mène 14-19 à la 24è. Quelques minutes plus tard, le lorrain affiche 30 au compteur à la 27è grâce à 10-5-1. Thibaut est cloué à 23. La partie fratricide des franconvillois tourne à l’avantage d’Alexis, plus solide que Pierre, qui n’a pas démérité dans cette compétition (23-30 en 30).

Demi-finale – Contre Gwendal, Alexis retrouve ses repères et assomme le début de partie avec deux séries de 5 (16-10 à la 11è). Le breton prend son mal en patience et ne montre aucun signe de faiblesse (19-16 à la 21è). Gwendal finit ses 14 points en 6 coups (24-30 à la 27è).
7-3 à la 10è pour Jean, l’alsacien ne profite pas assez de ce passage à vide. Matthieu fait 27 points en 14 (15-30 en 24). La finale promet d’être explosive.

Finale – La maîtrise de soi est au profit de Gwendal à la première moitié du face-à-face (12-19 à la 20è). Tous les joueurs ont montré leur coup d’éclat, notamment les deux finalistes. Matthieu réalise une série de 6, de suite, Gwendal répond par 5 (18-24 à la 21è). Reprise suivante, le lorientais enfonce le clou (19-27 à la 22è, 24-28 à la 25è). Matthieu est au pied du mur pour sa dernière compétition nationale chez les juniors. Le plus thionvillois des laxoviens va s’offrir son second titre de champion de France avec une série de 6 arrêté, sur la reprise égalisatrice, Gwendal s’arrête à 29 à la 26è reprise.

J’ai eu la chance de suivre les juniors sur deux weekend et quel bonheur d’avoir partagé avec eux leur histoire (petite qui deviendra grande ou déjà grande), ils sont si "attachiants".

Souvenirs, souvenirs

3BD3_2013_01 3BD3_2013_02 3BD3_2013_03
3BD3_2013_05 3BD3_2013_06 3BD3_2013_07
3BD3_2013_08 3BD3_2014_01
                               3BD3_2016_01

Venez nous voir !

QR Code