Dans la tête de Jonathan

Pierre DESPROGES

L'évolution de la pensée présituationiste entre l'école hégélienne et le négativisme de l'infrastructure néo-nietzschéenne a-t-elle, consciemment ou non, influencé la carrière de Raymond Poulidor.

Caméra Café

- Jean-Claude : Ouais, j'ai tout refait avec mes mains, même le jardin et le garage.
- Hervé : Tout, tout seul ?
- Jean-Claude : Ouais.
- Hervé : Et ta femme ?
- Jean-Claude : Ah Ça, j'ai pas touché, ça...

Traduction

French Dutch English German Korean Portuguese Spanish Turkish Vietnamese

Événements à venir

OPEN 3-Bandes 2019



Le club de Saint-Mihiel organise la Coupe Meuse-Triangle 3-Bandes, les premiers volontaires se qualifieront pour la Coupe Lorraine où les droits d'inscription seront reversés à une oeuvre charitative.
Dix-sept compétiteurs ont fait le déplacement dont six sammiellois, quatre commerciens, trois bragards, trois barisiens et un dervois. La répartition est trois poules de trois et deux poule de quatre joueurs, les premiers de chaque groupe et les trois meilleurs seconds iront en quart-de-finale.

Poule 1 - Le groupe est pur Saint-Mihiel avec Alain Colombo, Jean-Claude Montay et moi-même. Le premier match entre Alain et Jean-Claude se solde par un set partout (4-10 / 10-8). Ensuite, je m'en sors de justesse face à Alain qui aurait dû gagner le deuxième set (10-8 / 10-9). Puis, je vainc Jean-Claude (10-7 / 10-3).

Poule 2 - Christophe Jaffré gagne Joël Dorkel, résultat net avec 10-1 en 8 et 10-4. Hervé Colson inflige une deuxième défaite à Joël : 10-2 en 9 et 10-8. Christophe et Hervé se neutralisent, la partie aurait pu tourné à l'avantage du président du club de Bar-le-Duc : 10-7 - 7-10.

Poule 3 - Jean-Pierre Nicole bat Gilles Durst non sans difficultés (10-9 / 9-6). Gérard Charlot ne rate pas son entrée face à Gilles (10-7 en 11 et 10-5). Le duel Gérard-Jean-Pierre se termine par un set de chaque côté (10-6 / 8-10).

Poule 4 - Stéphane Leclerc ne se fait pas piéger et termine largement en-tête du groupe avec 0,732 de générale, deux sets en 9 coups et un autre en 10. Les trois autres participants du groupe n'ont pas réussi à performer lors de cette journée : Daniel Voltz avec 0,395, Jean-Marie Dubois avec 0,269 (10 en 19 sur 3m10) et Jean Godefroy avec 0,246.

Poule 5 - Le quatrième et dernier sammiellois "têtes de séries", Eric Vaillant, sort brillamment et se classe deuxième de cette phase par poules grâce à une moyenne générale de 0,681. Eric boucle un set en 9 coups grâce à une série de 7, la plus haute de la compétition, il perd un unique set contre Stéphane Guidat (7-10 en 6). Ce dernier se qualifie pour la suite de l'aventure avec 0,512, et un autre set fini en 9 coups. Laurent Dupont échoue de peu à créer la surprise contre Stéphane (10-10 / 7-10), il assure contre son coéquipier de club, Yannick Wathier (10-8 / 10-8). Yannick ferme la marche pour le classement de cette quadrangulaire.

Quart-de-finale - Stéphane L. continue sur sa belle lancée en défaisant Jean-Pierre (10-0 en 7 / 10-6 en 14). Eric suit le chemin de son camarade de club en éliminant un autre barisien, Christophe, aussi sèchement (10-6 en 14 / 10-5 en 11). La confrontation entre Gérard et Stéphane G. est plus incertaine avec une première prolongation (10-7 en 12 / 7-9 en 25) qui tourne à l'avantage du bragard (2-1).
Je joue un autre sammiellois, Hervé. Le match est assez tendu, sur le 2m80 ;), Hervé passe près de la réussite des carambolages, cela se passe un peu mieux pour moi et je rejoins un autre sammiellois en demi-finale, Stéphane (10-6 en 14 / 10- 7 en 9).

Demi-finale - Stéphane, plus stressé que moi, n'arrive pas à démarrer et à plier le set, je fais avec mes armes en défendant et attendant les positions. Je me qualifie pour la troisième fois en finale de la Coupe Meuse-Triangle (10-8 en 18 et 10-10 en 8). Stéphane est éliminé avec panache, égalisation sur le second set avec une série de 6, et la meilleure moyenne générale du jour : 0,759.
Je comptais finir ma journée en jouant sur le dernier sammiellois qu'il me restait de joueur sur ce "tournoi interne". Mais, Stéphane G. en a jugé autrement. Eric prend le premier set (10-5 en 17), mène le deuxième (9-7 à la 18è), Stéphane termine les 10 points sur une série de 3 dont le deuxième "heureux". Eric rate le point d'engagement, trop long, Stéphane ne tremble pas et obtiens son ticket pour la finale.

Finale - Stéphane Guidat fait son match du jour, tout se passe bien, je ne peux rien faire : 10-7 en 9 et 10-4 en 8 soit 1,176. Un nouveau nom s'inscrit sur le palmarès de ce trophée.

Je termine donc deuxième du jour, avec une surprenante moyenne de 0,634. J'ai un énorme souci gestuel, je suis perdu sur tous les points, ce n'est pas une période facile. À noter, la belle performance de Eric qui finit demi-finaliste avec une belle moyenne de 0,645.

Souvenirs, souvenirs

3BD3_2013_01 3BD3_2013_02 3BD3_2013_03
3BD3_2013_05 3BD3_2013_06 3BD3_2013_07

Venez nous voir !

QR Code