Dans la tête de Jonathan

Pierre DESPROGES

Les manchots, eux-mêmes, ont le droit de prendre en main leur sexualité.

Caméra Café

Jean-Claude Convenant : Ca sert a rien de tortiller du cul pour chier droit

Traduction

French Dutch English German Korean Portuguese Spanish Turkish Vietnamese

Événements à venir

OPEN 3-Bandes 2019



De retour en compétition individuelle, même si la formule sportive ne me convient pas (avis personnel et non majoritaire), cette année, l'envie de jouer est trop grande. L'objectif est le "bien jouer", le revers d'il y a deux saisons aura, je l'espère, du positif.

Je suis tête de série n°4, je sors mon nouveau matériel, Molinari Prédator C18, j'essaie le bleu Kamui ; j'avais un peu joué dans la semaine précédant la compétition : bref, le couteau entre les dents pour en découdre... et ce n'est pas pratique.

J'affronte Eric Claude au premier tour, auteur d'une excellente journée de qualification, proche des 0,750 de moyenne sur six matchs. Habitué (et connu) pour un jeu à mesure ample, ce jour, j'ai une gestuelle très martelée, peu souple et sur un 2m80 qui serre : beurk ! Je gagne 30-25 en 50 grâce à une meilleure fin de partie (21 en 25).
Je suis très motivé face à Laurent Weber, mais lui aussi. La nouvelle recrue de Neuves-Maisons est concentrée, s'applique. Je reste à quelques carambolages derrière jusqu'à mi-partie. Laurent fait une très belle seconde moitié de match : 30-15 en 34/33. Je reste bloqué à 15 sur 8 reprises pourtant, ce n'était pas faute d'essayer, de se bagarrer. Je n'ai rien lâché et bah, heureusement. Ci-dessous, une bande-avant effet contraire : de la bille pour avoir le maximum d'effet à la deuxième bande et coup soutenu pour éclater sur la deux.

Les trois autres têtes de série tombent aussi, enfin, moins haut que moi. Daniel Maine est 10è avec 0,519. Eric Kremer-Leclaire termine 7è, battu par Pierre Prudhomme, l'homme en forme du week end puisqu'il remporte ce tournoi. Jean-Paul Six se place à la 5è place, victime de Laurent Bardot (30-26 en 44/43), autre bonne surprise du championnat, le verdunois finit 9è avec 0,624.

Le bilan de la journée est très mauvais, très décevant. Je me classe 8è (un miracle) à 0,461. Pour cause de calendrier professionnel, je ne pourrais continuer le circuit régional. Ce qu'il faut espérer est un rebondissement d'autant plus retentissant que cette chute... en tout cas, en équipe !

Souvenirs, souvenirs

3BD3_2013_01 3BD3_2013_02 3BD3_2013_03
3BD3_2013_05 3BD3_2013_06 3BD3_2013_07

Venez nous voir !

QR Code