Carnet de route

Pierre DESPROGES

Vivons heureux en attendant la mort.

Caméra Café

Jean-Claude Convenant : Ca sert a rien de tortiller du cul pour chier droit

Traduction

French Dutch English German Korean Portuguese Spanish Turkish Vietnamese

Événements à venir

Près de chez nous...

Flash info

Le site connaît, va connaître les prochaines semaines, quelques évolutions. En cas de problème de navigation, n'hésitez pas à nous contacter : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Et la tendresse ? Bordel !

Reviens ALF !!!


Deuxième étape de l'Agipi Billard Masters 2011, les trois poules regroupent pas moins de cinq joueurs asiatiques, quatre français, deux belges et un espagnol. Les habitués de l'arène agipien vont découvrir de nombreux compétiteurs pour notre plaisir puisque le niveau de jeu sera plus élevé que la première étape du début novembre.

Kozoom a mis en place un module de replay pour voir et revoir les parties, une raison de plus d'acquérir un "pass premium" : ici

 

 

 

 

Tour 1 – Poule 6 – Le premier choc de ces trois jours est la rencontre entre le champion du monde en titre chez les juniors, le sud coréen, Heang Jik Kim, face à un ancien champion du monde de la catégorie, l'espagnol, JavierPalazon. Le jeune asiatique trouve ses marques (12-2 à la 5è), le champion espagnol en titre revient (12-11 à la 10è). Puis, Kim rehausse son niveau de jeu, met 6-6-9 à Palazon qui ne peut que subir. Première prime pour la moyenne chez les moins de 26 ans pour Heang Jik : 40-21 en 19 soit 2,105.
Eric Tromas ne résiste pas à Cédric Melnytschenko. Le jeune albertin domine le courbevoisin, dans ces jeunes âges, la différence d'expérience se fait tout de suite voir (40-19 en 29).

 

Tour 1 – Poule 5 – D'ores et déjà, dans ce groupe difficile, la qualification peut se jouer maintenant. Kyung-Roul Kim affronte son compatriote Sung-Won Choi. Les points déroulent, les deux coréens se donnent coup pour coup (20-20 à la 13è). Choi prend une option par une série de 11, mais, Kim répond avec 10 (35-36 à la 19è pour Choi). La nervosité s'installe chez Kim, et pour cause, il n'a jamais réussi à passer les qualifications de l'ABM, Choi joue plus détendu et une série de 6 suffit à le mettre à l'abri (50-41 en 25).
Jérôme Barbeillon va tenter de se distinguer dans ce groupe très homogène. Jérôme se lance décomplexé contre Ryuuji Umeda et mène 20-15 à la 9è, la reprise suivante, le japonnais carambole 11 points d'affilés. Jérôme tient bon (36-33 à la 21è), mais le champion du monde de 2007 termine sur un meilleur finish que le français (50-46 en 29).
Tour 1 – Poule 4 – Un autre choc se dessine, celui des Eddy : Merckx - Leppens. Les belges démarrent fort : 17-17 à la 5è. Merckx prend les devants (26-19 à la 15è) puis Leppens déclenche une série de 12. Merckx aura quelques longueurs d'avance, suffisantes pour emporter la victoire (50-40 en 32).
Le dernier sud-coréen a entré en scène est Jung Han Heo face à Jean-Christophe Roux. Heo est de suite à son aise (20-10 à la 7è), JC résiste et ne perd plus de terrain (40-29 à la 18è). Roux profite d'une baisse de régime de son adversaire et colle au score (40-37 à la 22è). Heo met un terme aux espoirs du français avec une série arrêtée de 10 (50-37 en 23 soit 2,174).
Tour 2 – Poule 6 – Palazon doit se racheter face à Tromas. Le jeune espoir français tient tête à l'espagnol (18-14 à la 10è pour Javier). La cadence des carambolages réussis est trop élevée pour Eric, et il doit s'incliner (40-23 en 24).
Melnytschenko engage le match (9-0 à la 2è), le coréen remonte peu à peu, Cédric domine Kim (30-26 à la 23è). Helàs, le français craque sur la fin et laisse filer le point rouge (40-33 en 33).
Tour 2 – Poule 5 – Kim met à mal les ambitions de Jérôme(19-9 à la 5è). Barbeillon est impassible et obtient la pause avec une série de 8 (25-24 à la 11è). Même dessin que ses compatriotes, Jérôme s'impatiente et craque. Kim s'impose 50-35 en 31 reprises.
Sur l'autre billard, Umeda, devance Choi (22-17 à la 15è) mais Choi réalise une série 10 puis termine ses 17 points en 4 coups (4-4-4-5). Umeda sauve les apparences sur la reprise avec 6 points (50-34 en 25).

 

Tour 2 – Poule 4 – Rencontre à sens unique pour Eddy Merckx qui rate d'une reprise la prime à la moyenne particulière contre Roux (50-14 en 21 soit 2,381).
Jung Han Heo déroute Eddy Leppens, fait 11 de série puis 9 (29-12 à la 13è, reprise à suivre pour Eddy). Leppens se bat et marque 9-5 (29-26 à la 14è, 41-35 à la 23è pour Heo). Le belge revient dans la course et termine sur le fil (50-48 en 28).
Tour 3 – Poule 6 – Melnytschenko et Palazon jouent leur qualification pour les poules finales. Devant le public schilikois, Javier montre sa solidité et veut effacer son faux pas du premier tour. Il exécute la partie en 28 coups avec en prime une série de 10.
Kim, sûr de revenir en 2011, est décontracté, balance un peu les coups. En face, Eric Tromas veut honorer son invitation et s’applique. Eric domine Heang Jik (16-12 à la 11è, 31-21 à la 24è). Le réveil coréen est tardif et Eric empoche une première victoire bien méritée (40-38 en 35).
Tour 3 – Poule 5 - Aucun joueur est qualifié d’office à l’issu des deux premiers tours. Merckx court derrière le score toute la partie, les spectateurs attendent une série du belge, en vain. Heo assure le gain de la rencontre avec une tranquillité impressionnante (50-36 en 26).
Jean-Christophe Roux fait course égale avec le vice-champion du monde en titre, Eddy Leppens (17-14 à la 12è pour le belge). Roux creuse l’écart avec 7 et 8 (29-20 à la 15è), Eddy revient point par point (40-38 à la 28è pour le français). JC enfonce l’issu du match avec 7 mais peine à finir avec un interminable 7 traits, Eddy n’arrivera pas à trouver l’énergie et l’intérêt pour revenir (50-47 en 37).
Tour 3 – Poule 4 – Kim déroule facile contre Umeda, le japonais limite les dégâts (33-19 à la 11è). Kim rejoint son homonyme à la qualification (50-33 en 24).
Barbeillon n’arrive pas à profiter d’une baisse de niveau de Choi (20-12 à la 16è), Choi retrouve son jeu et devance Jérôme (36-22 à la 23è). Souvent, il est difficile d’analyser le pourquoi du comment, Jérôme entame une longue série, la plus longue de sa carrière en match officiel. L’exploit est porté à 19 de série, soit la quatrième performance du billard carambole en France. De mémoire, Jérémy Bury est détenteur du record avec 25, du vice-record à 22, Nassim Addi a fait 20 à Laxou. Pourtant, cela ne suffira pas, Choi reste invaincu (50-45 en 31).

Beaucoup de choses à dire après ces trois poules qualificatives, la Corée du Sud cartonne et place ses quatre compétiteurs pour les poules finales. Bravo aux français qui n’ont pas joué les bouche-trous lors de cette quatrième édition de l’Agipi Billard Masters. En effet, Tromas vainc le Champion du monde en titre chez les juniors, Barbeillon n’a jamais été loin de la victoire, une série de 19 devrait le consoler, Roux bat le vice-champion du monde en titre.

Un beau week-end avec l'équipe des arbitres et des marqueurs sans oublier les petites mains kozoomiens.

Toutes les informations sur le site événementiel : http://www.agipibillardmasters.com

Venez nous voir !

QR Code