Dans la tête de Jonathan

Pierre DESPROGES

Il faut lire Minute, c'est un journal avantageux ! Au lieu de vous emmerder à  lire tout Sartre, avec un seul numéro de Minute, vous avez en même temps la Nausée et les Mains Sales !

Caméra Café

Jean-Claude : Sylvain l'a vu de ces propres oreilles !

Traduction

French Dutch English German Korean Portuguese Spanish Turkish Vietnamese

Événements à venir

OPEN 3-Bandes 2019



Le club de Ligny-En-Barrois accueille la rencontre entre Montier-En-Der et Saint-Mihiel pour le compte de la septième journée.

Jean-Claude Montay affronte Stéphane Guidat. Malgré un début prometteur (7-4 à la 10è), Stéphane limite les dégâts sur la moyenne générale avec une belle période de fin de partie, et obtient le premier point rouge (33-19 en 60).

Sur 2m80, Eric Vaillant joue face à Gabriel Hervelin. "Je fais un bon départ avec 8 à la 8è reprise, puis c'est le début d'un gros coup de fatigue. Je commence à mal exécuter les coups et Gabriel défend. Les quelques ouvertures que j'ai s'arrangent mal et je n'arrive pas à faire de points. La bille 3 se trouve souvent dans la verdure dont je n'arrive à la caramboler. Je ne fais que deux points en une vingtaine de reprises. Pendant ce temps, Gabriel réalise une très belle partie, me dépasse et prend de l'avance en enchaînant les petites séries très bien exécutées. A part une série de 4 sur des classiques dont j'ai pris tout mon temps à l'exécution, je n'ai rien réussi. Le manque de réussite n'amène pas à hausser ma confiance déjà au plus bas. Gabriel mène 34-19 à la 42è reprise puis termine (35-21 en 47)."

Je suis confronté à Daniel Garonnat. J'ai beaucoup d'appréhension sur la qualité du billard et surtout de mes propres qualités car mon dernier match fût celui contre Commercy soit il y a quatre semaines. Les reprises défilent, je suis toutefois rassuré sur le billard mais pas sur moi (12-8 à la 19è pour Daniel). Je me bats contre moi-même et pour éviter de sombrer la moyenne annuelle. Je reviens dans la partie avec un jeu plus agressif, le dervois reste devant à la 38è par 24 à 22. Et la réussite sourit... Daniel me laisse un point "impossible", je reste longtemps devant ce point. Je ne peux pas jouer bande-avant sur la rouge, ni un demi-massé sur la rouge car la blanche est dans la trajectoire. Je me résigne sur le système VK24, très aléatoire car je suis obligé de lever le talon et d'arriver fort sur la blanche pour éclater et espérer de caramboler la rouge. Et le miracle s'accomplit !

Je fais une série de 5 et de 4 ce qui cloue mon adversaire sur sa chaise. Je termine peu après : 35-28 en 46 soit 0,761. Malgré mes efforts, l'équipe est défaite et le seul objectif plausible reste le titre de Champion Meuse-Triangle avec quelques bâtons à mettre dans les roues des favoris avant de clore la saison.

Souvenirs, souvenirs

Venez nous voir !

QR Code