3-Bandes - Top Ligue - Coupe d'Europe - 2010

Fin de saison pour l’auditorium schilikois, du 3 au 6 juin 2010 s’est déroulée la Coupe d’Europe des clubs au 3-Bandes. Bien sûr, l’équipe Agipi est présente et favorite pour remporter l’épreuve, en effet, elle remportera un sixième trophée non sans surprise et sans mal. Caseta Nova, Porto et Grondal ont tenté de mettre en échec l’artillerie agipien, en vain… Je suis encore directeur de jeu et toujours enthousiaste à voir ces grands champions, de plus, durant la compétition, j’ai découvert des joueurs peu habitués à évoluer en France dont Tasdemir, Nelin, Palazon. Ci-après, les faits marquants de chaque rencontre.

Poule A – Porto est opposée à Alicante, Daniel Sanchez et Semih Sayginer entrent dans l’arène pour l’équipe portugaise. Sanchez remplit son contrat et gagne sèchement face à Jorge Canto Ortega, un jeune espagnol qui m’a impressionné (15-11, 15-6 soit 2,308 de moyenne). Semih fait le plus important, marque un point rouge décisif mais ne brille pas par sa prestation (41 en 49, 0,837). Grâce à ses deux poids lourds, Porto gagne Alicante (6-2).

Agipi joue contre Porto, un test grandeur nature sur les ambitions et possibilités de chacune. Jean-Christophe Roux domine Rui Manuel Costa (15-6, 15-13 et 1,667), Jérémy Bury marque cette première journée avec une série de 11, une particulière de 2,727, et un set en deux coups. Marco Zanetti rentre difficilement dans ce championnat, Sayginer a l’ascendant avec le gain du premier set (15-4), Marco termine le deuxième avec 11 arrêtés mais Semih domine finit le dernier set (15-3). Sanchez sauve le premier set grâce à une série de 10, Frédéric Caudron empoche le second de justesse (15-12), Daniel est plus appliqué et gagne (15-11).
Agipi sort facilement de la rencontre face à Alicante. Jean-Christophe et Frédéric concèdent un set. A noter, Marco réalise une série de 13 et de 2,000 de générale.

Poule B – Deux équipes surprenantes à ce stade de la compétition, Elversberg d’Allemagne et Grondal du Danemark. Premier choc du séjour, Peter Ceulemans inflige une correction à Dion Nelin (15-9, 15-14 et 1,765 de générale). Les deux équipes se neutralisent mais l’équipe allemande prend une option au set-average.
Caseta Nova montre toute sa puissance à Elversberg. Volker Marx sauve l’honneur en vainquant Carlos Crespo, pour l’anecdote, le jeune espagnol fût compétiteur au Championnat d’Europe Junior 3-Bandes à Saint-Mihiel en 2000 où il termina 7ème. Sinon, Palazon, Legazpi et Tasdemir mettent deux sets à leurs adversaires, respectivement, 1,579, 1,765 et 2,143.
Grondal créé la surprise avec le match nul contre Caseta Nova et s’octroie le billet pour les demi-finales. Lars Dunch fait un match solide contre le jeune Crespo en perdition, deux sets à zéro. Sur l’autre table, Javier Palazon donne aucune chance à Jacob Haack-Sorensen (15-5, 15-9 et 2,143 de moyenne). Partie expéditive entre Dion Nelin et Tayfun Tasdemir, le danois vainc le turc (15-12, 15-14). Nelin finit le premier set avec une série de 13, et remporte le second sur le fil avec une de 5 et 4. De l’autre côté, Tonny Carlsen et Ruben Legazpi sont à un set partout. La première place du groupe se joue, l’objectif est d’éviter Agipi. Ruben, plus posé et raisonnable dans ses choix, parvient à soulager son équipe et terminer le dernier set.

Demi-Finale 1 – Grondal est dans une situation d’outsider face à Agipi, cela me rappelle une rencontre de la Coupe d’Europe 2009 entre Clichy-Montmartre et Van Donge & De Roo… Jérémy se défait non sans difficulté Haack-Sorensen, trois sets à un et une moyenne de 1,606. Jean-Christophe est face à un mur, Dunch sort des points difficiles au bon moment et JC s’accroche. Au cinquième set, le danois sort le grand jeu, 15 en 7. Caudron est face à Nelin, un match rythmé et prometteur. Frédéric a le premier set, Nelin égalise, puis l'agipien empoche le point rouge. Marco se fait surprendre par Carlsen, deux sets à zéro dont le deuxième en 5 coups. L'italien se refait le moral et Tonny est dans une période moins faste, Marco déccroche le troisième et le quatrième, ce dernier est synonyme de qualification en Finale malgré une domination danois 11-4 à la 3è.

Demi-Finale 2 – Une fois de plus, les joueurs 3 et 4 montrent leur importance, en effet, les jeunes espagnols de Caseta Nova dominent leurs adversaires. Crespo retrouve son talent et met à néant Costa (15-5, 15-11, 15-4 soit 1,482). Palazon fait de même contre Andrade, le portugais réussira à le voler un set, le terme est loin d'être impropre ! Javier est constant et fait une série de 9 et 1,781 de moyenne. La marche turque entre en scène, Sayginer est impérial, le prince du billard comme dirait Roland, Semih ridiculise Legazpi (45 à 10 en trois sets soit 2,368 de générale). En face, Tasdemir, pour l'équipe concurrente, mène deux sets contre Sanchez, différence suffisante pour Caseta Nova soit en Finale.

Place 3 et 4 – Depuis le début, j'ai cru aux chances de Grondal, cette équipe danoise a terminé cette compétition dans les meilleures conditions, une large victoire face à Porto. L'invincible Dunch continue sur sa lancée avec 1,615 de générale. Sorensen suit son compatriote, performance de 12 de série. Nelin exécute Sanchez, décidément, l'auditorium ne porte pas bonheur à l'espagnol (15-14 et 15-5 soit 2,727). Carlsen prend le premier set face à Sayginer, et met son équipe sur le podium.

Finale – Mon pronostic est juste, Agipi et Caseta Nova pour le titre. Palazon mène et gagne contre Jérémy Bury, notre français n'est pas à son meilleur niveau et Javier est déterminé (trois sets à un pour l'espagnol). Sur l'autre billard, Jean-Christophe est obligé de rester dans la partie pour apporter le point rouge décisif pour cette première salve. Deux sets partout, JC finit la dernière manche par une série de 7, libératrice ! Un set d'avantage pour Caseta Nova mais option pour Agipi sur les carambolages.
Legazpi prend le premier set à Marco, au même moment, Caudron en fait de même contre Tasdemir. Marco se réveille et reprend son rôle de capitaine d'équipe, il enlève la seconde manche en 5 coups. Au même moment, Frédéric déroule avec une facilité, aisance et rapidité, les superlatifs ne manquent pas. Fréd terrasse Tayfun, trois sets à zéro, 45 points en 13 coups soit 3,462 de moyenne et une série de 11. Frédéric donne le sixième titre consécutif à Agipi !!!

Voilà, la saison 2009-2010 est close au bout de cinq séjours au sein de l'auditorium. La prochaine échéance est le premier week-end de novembre pour la première phase de l'Agipi Billard Masters 2011.

Vous êtes ici : Accueil ARTICLES Carnet de route 3-Bandes - Top Ligue - Coupe d'Europe - 2010