Dans la tête de Jonathan

Pierre DESPROGES

Les manchots, eux-mêmes, ont le droit de prendre en main leur sexualité.

Caméra Café

Jean-Claude Convenant : 15 ans de vente dans la bote, 15 ans de bote dans la vente, Ça marche dans les deux sens

Traduction

French Dutch English German Korean Portuguese Spanish Turkish Vietnamese

Événements à venir

OPEN 3-Bandes 2019



Pour la cinquième journée du championnat lorrain, Saint-Mihiel se déplace à Laxou. L''objectif est de créer la surprise afin de sauvegarder la seconde place du classement à la fin de la phase des matchs aller, et ainsi de garder une légère avance sur les équipes adverses directes que sont Moyeuvre et Le Ban-Saint-Martin.

Les trois parties se déroulent en même temps, Hervé Colson est face à Eric Kremer-Leclaire, Jean-Claude Montay à Olivier Hatier, et moi-même contre Jean-Paul Six. Le début de match est tendu entre les numéros 1 des équipes, mais, très vite, EKL se détache avec 17 points en 7 reprises, il se trouve propulser à 29 en 26 coups. Eric termine peu après (35-16 en 36). Olivier prend vite l'ascendant et gagne Jean-Claude (32-14 en 60).

De mon côté, l'issue de la rencontre avec JP6 devient rapidement noire, je suis mené 24-13. Les positions se présentent mal, comme pour mon partenaire d'ailleurs. Même si le trajet est aisé à choisir, le point est toujours délicat à exécuter avec une touche de bille difficile ou un contre très dur à éviter. Et quand des trajectoires favorables s'offrent à moi, le coup de queue part trop franchement, j'éclate tout de suite et je ne sais plus où je vais. Le manque d'entraînement a fait baissé le peu de nuance technique que j'avais pu acquérir. L'analyse du match, à ce moment-là de cet écart de 11 points, est facile à deviner : je me dois de rester dans le jeu, attendre une réussite meilleure, et je suis plus sur la défensive. Peu à peu, je reviens dans la partie et retrouve mon jeu d'antan. Ci-dessous, le point qui se présente suite à une série de 3 :

Je ne peux pas jouer à gauche de la rouge car je ne peux poser mon chevalet et envoyer le coup. Je choisis de faire un 4 bandes-avant où l'arrivée me paraît le plus simple. Je rate à un poil et laisse un classique. Après réflexion et rédaction de cet article, j'aurais pu jouer à gauche de la blanche avec une attaque basse pour faire petite-petite-grande. Je m'accroche et je m'incline 35-31 en 45 soit 0,689 de moyenne.

Le trio sammiellois perd logiquement face aux laxoviens, et avec un mauvais goal-average, nous nous retrouvons au quatrième rang du classement. Pour ma part, je m'en sors bien et limite la casse au niveau de la moyenne annuelle, je reste au-dessus des 0,700, encore 5 matchs pour confirmer cette classification que j'avais réussi à obtenir il y a deux ans.

Souvenirs, souvenirs

Venez nous voir !

QR Code