Carnet de route

Pierre DESPROGES

Luis Rego poussa naguère le plus troublant des cris d'alarme : 'les chiffres sont accablants : il y a de plus en plus d'étrangers dans le monde'.

Caméra Café

Jean-Claude Convenant : Hervé j'crois que j'suis amoureux mais nan, mais c'est sérieux, bon c'est vrai qu'elle est carrossée comme une twingo, ça d'accord, mais son âme Hervé, elle a l'âme d'une berline.

Traduction

French Dutch English German Korean Portuguese Spanish Turkish Vietnamese

Événements à venir



Et de sept... Agipi remporte le titre pour la septième fois consécutive. Tout simplement "Fathastique" !!! Le quatuor agipien a encore repoussé ses limites pour parvenir à leurs fins. Ni FC Porto, ni Clichy-Montmartre et ni Caseta Nova ont réussi à terminer la série de victoires des hommes de Claude Fath. Kozoom a ajouté un petit grand plus pendant ce séjour : les commentaires avertis de Roland Forthomme.

 

Poule A – FC Porto affronte l'équipe allemande Horster Eck. La rencontre relève peu de performance. La seule surprise est celle de Haeng-Jik Kim, en effet, le jeune sud-coréen dompte Daniel Sanchez en le battant deux sets à zéro. A part cette victoire, les allemands ne peuvent vaincre leurs adversaires malgré une belle résistance.

Agipi entre dans l'arène pour s'opposer au FC Porto. Jean-Christophe Roux voit le point rouge s'échapper contre Rui Manuel Costa (15-13, 12-15, 14-15). Jérémy Bury ne peut démarrer de plus belle manière : 30 en 10 avec 11 de série. Le premier choc de la journée est entre Marco Zanetti et Semih Sayginer. Le turc malmène Marco dans la première manche (15-14 en 13), Marco gagne les deux suivantes face à Semih, plus dans le beau jeu que dans l'efficacité. Autre choc, Frédéric Caudron prend le premier set contre Sanchez en terminant avec 7 et 5, puis, Dany égalise avec 9 arrêté, Fréd finit le dernier set par 12.
Horster Eck ne peut rien face à Agipi : quatre lourdes défaites.

Poule B – Clichy-Montmartre est opposée à l'autre collectif allemand, Elversberg. Jean Reverchon assure l'essentiel. Sur l'autre billard, Richard Bitalis et Klaus Bosel se donnent coup pour coup. Klaus prend l'ascendant (15-11), et est à deux carambolages du match mais Richard revient fort (15-13). Dans le set ultime, Richard est devancé 10-4, il enchaîne une série de 4 puis de 7 afin de mettre un peu plus à l'abri son équipe. Michael Nilsson ne craint rien contre Johann Schirmbrand. Enfin, Eddy Merckx est face à Jozef PhilipoomEddy vit la même mésaventure que son capitaine, Richard. Il est défait au set 1 (15-10) puis est mené 14-9 mais égalise avec 5 ; Eddy est en situation délicate par 10-7 or l'imperturbable Eddy clôt les débats par 8.

Caseta Nova débute la Coupe d'Europe par les clichois. La paire des jeunes espagnols vainquent leurs aînés français, Richard résiste mais en vain. Murat Naci Coklu conclut le premier set en 1 reprise grâce à 15, Nilsson resserre l'écart mais le turc gagne. Eddy est intraitable contre Tayfun Tasdemir (15-4, 15-10 avec 2,308 de générale).
Caseta Nova déçoit contre Elversberg, la victoire est présente mais les allemands ont donné beaucoup de fils à retordre. Javier Palazon gagne difficilement 2-1 contre Volker MarxBosel ajoute Ruben Legazpi à son tableau de chasse. Coklu ne laisse aucune chance à Johann, Tayfun s'extirpe des griffes de Jozef.

 

Demi-Finale 1 – Les bons pronostiqueurs ne peuvent être surpris par le résultat final entre Agipi et Clichy-Montmartre. Reverchon fait une bonne saison et le prouve en dominant Roux, (3 sets à 1 avec 1,286). Jérémy afflige un cinglant 3-0 à RichardCaudron et Zanetti perdent la première manche, respectivement contre Merckx et Nilsson. L'italien ne veut pas vivre le même dessin de la finale européenne 2009, se ressaisit et réalise une série de 23 coupée en trois sets (5-15-3 et 2,944 de particulière) et éloigne le suédois. Frédéric remporte le deuxième set, suffisant pour la qualification en finale.

Demi-Finale 2 – Caseta Nova et FC Porto concurrent pour la seconde place de la finale. Legazpi prend une nette option à Paul Andrade, le portugais ne fera que 6 points sur les trois sets. Costa met les équipes dos à dos en surprenant Palazon, une longue partie qui a vu Javier désoeuvré (3-2). Sanchez et Sayginer gagnent le premier set, mais Coklu retrouve son niveau face à son compatriote, Tasdemir a les deux suivants, montrant ainsi la supériorité de Caseta qui rejoint Agipi.

Place 3 et 4 – Les joueurs 3-4 se sont neutralisés, FC Porto devance Clichy par 4 carambolages. Le duo Merckx-Nilsson, sans doute en manque de motivation, laisse filer les deux sets au bénéfice de Sanchez-Sayginer.

Finale – Idem qu'en 2010, mon pronostic est juste, Agipi et Caseta Nova en finale. Agipi fait la différence par ses joueurs 3-4, si la victoire de Jérémy ne semble surprendre personne, sauf sur le large score (3-0 avec 2,368). C'est le contraire pour celle de JC face à Palazon, peu à son aise (3-1). Roux met son équipe en bonne position, il suffit d'ajouter deux sets et c'est le titre. Mais, attention, Tayfun et Murat ne sont pas venus pour faire de la figuration. Les turcs prennent un set et mettent la pression sur les deux géants agipiens. Frédéric est très, surtout trop, stressé pour pouvoir bousculer Tayfun ; heureusement, Marco donne une septième couronne européenne à ses coéquipiers grâce à une particulière de 3,400.

L'armada Van Donge & De Roo (Jaspers, Blomdahl, Horn et Van Erp) sera, sans doute, présente pour défier Agipi en juin 2012. Malgré ce poids lourd néerlandais, annoncé comme LA meilleure composition, sera-t-il suffisant pour détrôner les septuples conquérants agipiens. Jean-Paul, je te défie de présenter une meilleure équipe.

Souvenirs, souvenirs

3BD3_2013_01 3BD3_2013_02 3BD3_2013_03
3BD3_2013_05 3BD3_2013_06 3BD3_2013_07

Venez nous voir !

QR Code