Dans la tête de Jonathan

Pierre DESPROGES

La haine aveugle n'est pas sourde.

Caméra Café

Maeva : On veut Sylvain comme délégué syndical, au moins lui il ne retournera pas sa veste.
Sylvain : Oh bas c'est sûr car ma mère m'interdit de la retourner car après elle est froissée.

Traduction

French Dutch English German Korean Portuguese Spanish Turkish Vietnamese

Événements à venir

OPEN 3-Bandes 2019



L’équipe de L’Hay-Les-Roses est composée :

  1. Steve Bartkowiak, fort joueur à plus 0,800 de générale ;
  2. Pierre-Yves Morel, joueur expérimenté ;
  3. Alexis Rouaud, champion de France à la Partie Libre chez les cadets depuis la semaine dernière, un jeune joueur en « pleine bourre » ;
  4. Gérald Toral Hernandez.

Par l'indice d'équipe, même si le joueur n°1 est au-dessus du lot, les rencontres sont à notre portée. Le club francilien possède quatre 3m10, donc, nous allons jouer en deux tours.

Tour 1 - Je joue face à Steve, le matériel est plaisant et j'arrive à le talonner jusqu'à la pause (18-14 à la 18è). Le temps d'observer mes coéquipiers : Stéphane Leclerc étouffe Alexis à plus de 1, Hervé Colson est légèrement devant contre Pierre-YvesJean-Claude Montay n'est pas dans le coup contre Gérald. Une rencontre nulle se profile.
De mon côté, je craque, mon niveau de jeu actuel ne permet pas de rivaliser ; hélas, je finis loin derrière (35-24 en 42). Stéphane gagne (30-21 en 40) et Jean-Claude perd (30-18 en 57). Tout repose sur notre président, malgré le retour de Pierre-YvesHervé assure la victoire et rassure nos espoirs pour le retour.
Neuf carambolages nous séparent, comme à Cestas, le rôle de Jean-Claude va être prédominant.

 

Tour 2 - Je suis "à la ramasse", je n'ai rien à jouer pourtant Steve ne recherche pas une défense systématique, je n'enchaîne pas et le jeu n'est pas dans mon sens, je me prends vite dix points d'écart. Jean-Claude et Gérald sont au coude à coude, Stéphane domine Alexis malgré un bon départ du jeune champion avec une série de 5. Hervé est devancé, du fait de la tension mieux canalisé par son adversaire. Stéphane remporte une partie importante, une nouvelle fois (33-22 en 41), je perds largement (35-21 en 40). Hervé est mené 28-22 quant Jean-Claude distance son camarade de jeu 26-22, Stéph et moi croyons à nos chances. Très vite, la situation va tourner, Gérald fait deux belles touches, un point heureux sur l'avant dernier avec un placement (30-26 en 67) ; en cinq minutes, Saint-Mihiel est aux portes de la Finale sans avoir de clés. Il n'y a plus de réel enjeu, Hervé inverse la tendance et emporte le point rouge (35-31 en 60).


 

Saint-Mihiel est défait sur le nombre de carambolages, soit 15 de retard. Malgré les belles performances de Stéphane (0,750 et 0,731 de particulière) et les victoires tendues de Hervé, le quatuor sammiellois rate une occasion sérieuse de se qualifier en finale, les défaites de Jean-Claude face à un adversaire prenable, et mes lourdes défaites ont stoppé l'aventure.
Merci au club de L'Hay-Les-Roses pour son accueil avec, en-tête, son président, Didier Valdes et le trésorier, Marc Vicari.
En tout cas, cette saison nous a permis de réaliser qu'il nous était possible de croire à une Finale, ce n'est que partie remise pour la saison prochaine. 

Souvenirs, souvenirs

3BD3_2013_01 3BD3_2013_02 3BD3_2013_03
3BD3_2013_05 3BD3_2013_06 3BD3_2013_07

Venez nous voir !

QR Code