Dans la tête de Jonathan

Pierre DESPROGES

De Gaulle, le libérateur de la patrie, n'eut que le tort de se droguer au haschich, dont l'abus qu'il en fit lui valut son triste surnom d'homme des 18 joints.

Caméra Café

Traduction

French Dutch English German Korean Portuguese Spanish Turkish Vietnamese

Événements à venir

OPEN 3-Bandes 2019



Premier tour des rencontres retours, nous allons à Ban-Saint-Martin. L'équipe n'a plus trop d'illusions pour ce championnat, il faudrait faire un carton plein pour revenir en haut du tableau, et des fortunes diverses à nos concurrents. Le simple objectif est d'essayer de se faire plaisir.

Je joue contre Joël Anselin. Joël démarre et rate le point d'engagement, je fais 2 et 4 à la 2è reprises, je met la pression directement sur Joël et exécute des trajectoires difficiles, bref, je me sens bien et ça se passe bien aussi. Je mène, j'évolue non loin des 1 de moyenne (24-14 à la 28è). Ensuite, la peur de l'échelle vient, mon adversaire gratte l'avance. Je me libère avec une série de 5, enfin, la série de 5 vient car je me libère ? Je remporte le point rouge (35-28 en 52) sur un beau point, illustré ci-dessous.
Plusieurs solutions s'offrent à moi, le 4 bandes à droite de la rouge mais j'ai un risque de raccrocher la jaune, à droite de la jaune, le réglage est délicat ; je vise deux tiers de bille avec maximum d'effet à droite afin de grossir mon arrivée.

Mes acolytes, Hervé Colson et Stéphane Leclerc, affrontent respectivement Christian Guckert et Daniel Schneider. Les deux sammiellois dominent leur sujet non facilement (35-27 en 52 pour Hervé, 32-22 en 60 pour Stéph). J'ai été impressionné par la souplesse et la vitalité du coup de queue de Christian, le changement de matériel a du bon, il est passé d'une Adam double-joint Sayginer à une Layani, chacun doit trouver SA queue de billard.

Bon bilan, pour une fois, notre trio réalise 9-3 sur les terres mosellanes ; peut-être un résultat déclencheur pour la suite et fin de saison. De mon côté, je ne sais trop penser de mes performances, j'ai changé entièrement mon jeu depuis deux semaines où je mets plus qu'une ou deux mouches de bon effet. Ce changement majeur a plusieurs avantages : une visée plus correcte (plus de courbe au départ de la bille), moins de courbe quand la 2 est proche de la bande, plus de risque de fausse queue, la recherche de trajet long même sur un billard court, avancée plus dans la bille car l'effet de patinage est amoindri. Hélàs, il faut de l'entraînement et un mental purement dirigé sur le tapis vert, je ne suis pas arrivé...

Souvenirs, souvenirs

Venez nous voir !

QR Code