Événements à venir



Agipi Billard Masters 2011 - Poules Finales C-D

Dernière étape pour compléter le tableau final de l’Agipi Billard Masters 2011, les poules C et D regroupent toutes les envies : monstres mondiaux (Blomdahl, Jaspers, Caudron et Merckx), vedettes asiatiques (KR Kim et Heo), et nos petits français (Bury et Soumagne).

Poule D – Tour 1 – Partie franco-française entre Jérémy Bury et Pierre Soumagne, le jeune Pierre est prêt de son ainé jusqu’au deux tiers de la distance (34-36 à la 23è). Jérémy accélère par une série de 9 et finit peu après (50-36 en 26). C’est une belle entrée en matière pour les français qui réalisent de bonnes moyennes et pourtant, nous pouvons constater une belle marge de progression à venir.
Autre rencontre fratricide, les sud-coréens Kyoung-Roul Kim et Jung-Han Heo offrent un beau spectacle. Kim prend un léger ascendant (24-22 à la 10è), mais Heo asphyxie son compatriote, le laissant pantois (50-34 en 18 soit 2,778).

Poule C – Tour 1 – Choc belge au rendez-vous, Frédéric Caudron a beaucoup à faire preuve dans cet auditorium. En effet, Frédéric a dû mal à se défaire des plus grands au cours de cette saison, et en face, il doit jouer contre le vainqueur de la dernière World Cup à Trabzon et le champion de Belgique en titre : Eddy Merckx. Le début impressionne, Caudron malmène Eddy (28-23 à la 11è). Et puis, patatras, Frédéric détache une couche de son procédé avec son formeur de procédé, doit changer de flèche, vient à la marque pour vérifier qu’une extension de temps n’a pas été comptabilisée. Caudron s’effondre psychologiquement, un élément important face à l’imperturbable Eddy. Merckx s’impose non sans mal mais démarre au mieux dans ce groupe « de la mort » (50-42 en 26).
Nikos Polychronopoulos rencontre Heang Jik Kim, le sud-coréen devance le grec… Nikos n’arrive pas à s’adapter sur le billard, peur d’être court, il rate long (24-14 à la 19è). Malgré deux séries de 7, le grec est encore derrière et Kim clôt les débats (36-31 à la 27è et 50-46 en 36). Poly rate son entrée pouvant compromettre sa qualification.


Poule D – Tour 2
Soumagne reste au contact face à Dick Jaspers, le néerlandais est inquiet sur sa chaise. Le jeune laxovien obtient même la pause (25-24 à la 20è). Dix reprises plus tard, Dick termine et met fin aux espoirs de Pierre, à qui lui manque une série pour croire à une victoire (50-36 en 30).
Jérémy est face à Kyoung-Roul, le sud-coréen est déjà dos au mur et doit gagner. Kim fait une série de 15 à la 3è, Jérémy répond par 11, Kim par 7 (20-22 à la 6è pour le deuxième au classement UMB). L’agipien entre dans l’histoire du billard carambole et obtient le seul record de France qui lui manquait sur son tableau de chasse, celui de la moyenne particulière : 50 points en 13 reprises avec une série arrêtée de 13, 3,846 de générale – un match idyllique. Kim est cloué à 28 points.

Poule C – Tour 2 Torbjörn Blomdahl démarre la compétition par le jeune Kim, le suédois prend de suite un écart (23-12 à la 11è). Malgré un vide, 1 point en 7 coups, Torbjörn est toujours devant Heang Jik, sans doute très impressionné. Blomdahl semble s’amuser autour du billard entre autres commentaires gestuels sur ses trajectoires (50-27 en 28).
Polychronopoulos joue très bien, près de 3 de moyenne avec 26 à la 9è. Mais, Merckx n’est pas loin, fait une série de 9 et mène avec ses 35 points à la 9è. Tout de suite après, le grec jette le coup, dégoûté par la tournure du match où 3 de moyenne n’est plus un gage de point rouge. Eddy finit à la 15è par 7 (50-35 soit 3,333).


Poule D – Tour 3
– Le grand Kim vit les mêmes travers que Polychronopoulos, le sud-coréen devance Jaspers (25-22 à la 9è). Dick lâche son adversaire par 9 puis termine par 10 (50-32 en 16).
Jérémy est sur sa lancée et lamine Heo ; jamais inquiété, Jérémy sort une partie costaude face à Jung Han méconnaissable. Bury empoche prime sur prime grâce à sa série arrêtée de 13 sur la 20è reprise (50-20 soit 2,500).

Poule C – Tour 3 Caudron sort Kim de l’ABM 2011, Frédéric est constant et va au bout de la distance en 21 coups avec une série 9, Kim est à 27. Le belge se relance dans la course.
Match rapide et spectaculaire, Polychronopoulos domine Blomdahl suite à une série de 10 (39-27 à la 20è). Le suédois gratte point par point mais le grec termine avant (50-47 en 32).


Poule D – Tour 4
– De coutumes, Jaspers débute bien le match face à Heo (17-9 à la 9è). Rare dans les éditions de l’Agipi Billard Masters, le monstre sacré néerlandais s’est vu aussi tourmenté. Le sud-coréen est facile pour aller à sa distance (50-28 en 19 soit 2,632 et 14 de série). Heo est à nouveau en course pour la qualification au tableau final, par contre, il met Dick dans une situation délicate.
Décidemment, l’ABM ne réussit pas à Kyung-Roul Kim, il rejoint à ce titre Daniel Sanchez… Le bénéfice de cette mésaventure va à Pierre Soumagne. Pierre joue bien, très bien, il évolue à plus de 2 de moyenne (23-9 à la 10è puis 42-31 à la 21è) avec, seulement, une série de 5. Soumagne tarde et Kim revient avec 9, après cette frayeur, Pierre obtient le point rouge (50-47 en 29 soit 1,724). Le sud-coréen est au dernier rang du groupe.

Poule C – Tour 4 Heang Jik Kim et Eddy Merckx s’affrontent, le sud-coréen tient tête jusqu’à mi-distance ; puis, le belge est en roue libre et fait un finish de 23 points en 7 coups (50-34 en 27).
Belle affiche entre Blomdahl et Caudron, le suédois étouffe le belge (12-1 à la 6è). Fréd fait une série de 14 après un assaut de 9 par Torbjörn, qui aurait pu être fatal, (20-20 à la 9è). Le suédois résiste mais son niveau de jeu n’est pas assez haut ce week-end et doit laisser filer cette partie (50-41 en 25).


Poule D – Tour 5
Dick Jaspers rencontre Jérémy Bury. Dick est troisième de la poule derrière Heo qui joue contre Soumagne. Le néerlandais doit vaincre le français avec 5 reprises de moins que le sud-coréen. Dick ne regarde pas la table d’à côté et réalise la partie parfaite : 50 en 12 reprises avec 10 et 14 soit 4,167 de moyenne. Le n°1 mondial rate le quinzième point à la 11è sur un 5-bandes classique à bout de force, et n’égalise pas le record de l’auditorium fait par Kasidokostas en 11 reprises. Jérémy a limité les dégâts pour rester premier du groupe avec 20 carambolages.
Quant à Heo, il scrute Jaspers ce qui le paralyse sur le billard ; Pierre joue son vatout (30-34 à la 29è, reprise à suivre pour le sud-coréen). Jung Han se lâche et termine avec 16 de série arrêtée, mais est éliminée de la compétition.

Poule C – Tour 5 Polychronopoulos et Caudron sont rapides, pas étonnant ! Nikos est devant grâce à une série de 10 (26-17 à la 10è), ensuite, le grec fait 2 points en 10, Frédéric profite de la situation pour revenir (35-33 à la 23è). Caudron laisse sur place Poly avec deux séries de 7 (50-37 en 28) et rejoint les quarts-de-final fin mars.
Jeu au coude-à-coude entre Merckx et Blomdahl, quand l’un fait un écart, l’autre revient (23-22 à la 10è pour Eddy, 32-38 à la 16è pour le suédois). Le match s’enlise un peu car les tickets de qualification sont distribués à Eddy et Fréd, Blomdahl égalise sur le point d’engagement pour un baroud’ honneur (50-50 en 30).

Que de parties en moins de vingt reprises, la poule D finit à 1,913 de générale. Il est à souligner les performances des jeunes de moins de 26 ans : Palazon est qualifié avec sa deuxième place, Hofman est troisième, Soumagne est quatrième, HJ Kim au dernier rang de son groupe.
Les quarts-de-final opposeront Merckx à Choi, Bury à Palazon, Zanetti à Caudron et Kasidokostas à Jaspers ; donc rendez-vous à partir du 24 mars.

Toutes les informations sur le site événementiel : http://www.agipibillardmasters.com

>> RESULTATS <<

 

Vous êtes ici : Accueil ARTICLES Carnet de route Agipi Billard Masters 2011 - Poules Finales C-D