Dans la tête de Jonathan

Pierre DESPROGES

Testis unus, testis nullus : on ne va pas bien loin avec une seule couille.

Caméra Café

Jean-Claude Convenant : Hervé j'crois que j'suis amoureux mais nan, mais c'est sérieux, bon c'est vrai qu'elle est carrossée comme une twingo, ça d'accord, mais son âme Hervé, elle a l'âme d'une berline.

Traduction

French Dutch English German Korean Portuguese Spanish Turkish Vietnamese

Événements à venir

OPEN 3-Bandes 2019



Le quatuor de Saint-Mihiel se rend à Commercy, une victoire serait la bienvenue afin d’avoir un petit pied pour les éliminatoires nationales.

La première salve voit opposer Jean-Claude Montay et Henri Jaquot, Stéphane Leclerc et Daniel Voltz. Jean-Claude se fait distancer par Henri, très appliqué. Puis, Jean-Claude revient et passe devant tranquillement. Le commercien joue dans le sens mais accuse une non réussite, en face, Jean-Claude finit la partie et réalise, une nouvelle fois, une moyenne à sa hauteur (30-25 en 50). Dans la partie basse de la salle, Stéphane mène tout du long mais les reprises défilent, une fin de partie dont une série de 5 abrège les souffrances de tous (30-22 en 67).

L’objectif est presque atteint, les joueurs 1 et 2 de Saint-Mihiel devront faire honneur à leurs coéquipiers. Les deux meilleurs joueurs meusiens, Hervé Colson et Gérard Charlot s’affrontent. Le président sammiellois démarre aux alentours de 1 de moyenne dans les 12 premières reprises mais le président commercien n’est pas facile à léser. D’ailleurs, Gérard fait une belle remontée et vainc Hervé (35-32 en 46 soit 0,761). Pour moi, le chemin de croix continue et je gagne Jérémy Guerreiro en seulement 72 reprises (35-23).

Contrat rempli ! Saint-Mihiel gagne 6-2, et est 3è au classement donc bien partie pour se qualifier dans le tableau final. Il nous reste deux journées pour faire un rapproché au classement et ainsi avoir une équipe « plus facile » pour les huitièmes de finales.

Souvenirs, souvenirs

Venez nous voir !

QR Code