Carnet de route

Pierre DESPROGES

Vivons heureux en attendant la mort.

Caméra Café

Jean-Claude Convenant : L'imagination Ça compte en amour, moi quand je leur parle de mes vacances à Vegas ou de mes séjours chez Eddy Barclay, elles fondent comme de la rillette sur un radiateur.

Traduction

French Dutch English German Korean Portuguese Spanish Turkish Vietnamese

Événements à venir



La première phase a vu la qualification de Jaspers, Zanetti, Kasidokostas et Bury où suspense et talents furent au rendez-vous. Cette seconde phase de l’Agipi Billard Masters a une fois de plus époustouflé le public, jusqu’où ces joueurs peuvent aller dans l’incroyable ? Les forces en présence sont, dans la poule C, Caudron Sayginer Horn Rodriguez Barbeillon, et dans la poule D, Forthomme Merckx Kim Polychronopoulos et Roux. Ci-dessous, les faits marquants de la compétition.

Tour 1 – Poule C – Le turc, Semih Sayginer, entre en piste face au péruvien, Ramon Rodriguez. Semih est déjà dans la partie, il fait 9 sur la 2è et mène 33-18 à la 12è. Peu habitué à évoluer en grande distance, le « prince du billard » semble défaillir. Ramon revient dans le match sans jamais devancer Semih (50-43 en 29). Martin Horn commence tambour battant l’épreuve et fait tomber la première prime de performance face à Jérôme Barbeillon. L’allemand, très régulier, finit en 23 coups soit 2,173 de générale.

Tour 1 – Poule D – Le groupe est sans nul doute le plus homogène, d’ores et déjà, une partie importante pour la qualification : Polychronopoulos et Merckx. Eddy s’offre une faste période avec 20 points en 4 reprises dont une série de 9 (33-24 à la 19è). Nikos répond avec une autre série de 9, deux de 6 points et termine le match (50-42 en 28). Kyung-Roul Kim joue contre Jean-Christophe Roux, le sud-coréen prend la rencontre en main (19-8 à la 6è), notre JC national déjoue son adversaire qui fait une échelle de 9 traits (31-23 à la 17è pour le français). Kim revient avec 8 carambolages, 5 et une série de 10 laissant Roux sur place (50-35 en 24 soit 2,083).

Tour 2 – Poule C Frédéric Caudron entame la compétition face à Barbeillon. Début difficile, le belge est au coude-à-coude avec Jérôme, récent vainqueur du tournoi national à Laxou (18-17 à la 16è). Ensuite, Fréd dépose le français, réalise la première série de plus de 10 (50-32 en 27 et 11 de série). Sur l’autre table se déroule le premier choc de ce groupe : Sayginer contre Horn. Le match semble être équilibré entre ces deux champions (18-15 à la 9è), puis, Semih prend l’avantage (31-19 à la 12è). Martin marque une série de 10 et la reprise suivante, une de 11 (33-40 à la 15è pour l’allemand). Horn décroche la victoire en 21 reprises et 2,380 de générale.

Tour 2 – Poule D Merckx déroule contre Kim (27-10 à la 6è), malgré une suite peu fructueuse, le belge remporte le point rouge (50-30 en 28). Roland Forthomme débute le tournoi face à Roux, match tendu entre les deux joueurs (12-8 à la 17è). Puis, le belge du bassin fait 48 points en 12 coups avec une série de 15, qui restera la plus haute du week-end, et une série de 9 arrêtée (50-18 en 29).

Tour 3 – Poule CCaudron affronte Rodriguez, de coutume, l’agipien débute timidement la partie (11-6 à la 5è pour le sud-américain). Puis, le festival de Fréd commence avec une série de 10 à la 6è, et à la 11è et finit avec une série de 9 arrêtée à la 17è reprise (50-28 soit 2,941). Barbeillon tient tête à Sayginer, à coups de petites séries, l’un devance l’autre. Jérôme réussit à mener le turc (45-39 à la 27) mais Semih termine la rencontre (50-45 en 30).

Tour 3 – Poule DForthomme et Polychronopoulos sont auteurs d’un match serré (19-19 à la 13è), après, Nikos avec deux séries de 7 prend une option à la victoire (36-30 à la 20è). Roland réitère sa performance avec une série de 14, l’emmenant vers le point final (50-44 en 27). Merckx vainc Roux (50-20 en 33).

Tour 4 – Poule CMartin Horn joue face à Frédéric Caudron, l’allemand s’accroche dans les premiers coups (14-16 à la 5è puis 24-26 à la 14è). Mais, le belge achève sa distance en réalisant 29 points en 9 avec une série de 10 arrêtée (50-28 en 20). Barbeillon court derrière le score contre Ramon Rodriguez, le français doit s’incliner (50-43 en 34).

Tour 4 – Poule DForthomme vit une partie, une nouvelle fois intense, face à Kim. L’asiatique devance le belge grâce à 10 et 8 (26-15 à la 8è), Roland remonte pas à pas et dépasse Kyung-Roul (44-33 à la 24è). Kim refait une série de 10, soulagement pour Rolmuche qui termine (50-48 en 31). Jean-Christophe Roux, en dents de scie dans ce tournoi, est défait par Polychronopoulos qui a géré son avance du début à la fin. Belle prestation du grec (50-35 en 21 soit 2,380).

Tour 5 – Poule C – En à peine une heure de jeu, Frédéric Caudron gagne Semih Sayginer. L’extraterrestre fait son plus beau match dans l’auditorium avec 13 reprises donc 3,846 de moyenne (50-17 en 13). Au même moment, Horn prend une avance certaine sur Rodriguez (36-15 à la 15è). Ramon fait deux séries consécutives de 9 points (34-39), et clôt ses 50 points sur une série de 7 en 26 coups. Martin a le point d’engagement et égalise avec 4 points.

Tour 5 – Poule D – Mathématiquement, les quatre prochains protagonistes peuvent espérer décrocher leur ticket de qualification. Vu la configuration des deux matches, Nikos doit compter sur la défaite de Merckx et, lui, être au plus près de Kim. Le sud-coréen gagne Polychronopoulos (42-25 à la 17è, 49-32 à la 22è et enfin 50-45 en 26). Roland court derrière le score face à son compatriote. La tension est palpable dans l’auditorium, le public sent l’ambiance tragique que peut avoir chaque point carambolé. Eddy mène (43-39 à la 33è) mais Roland tient à faire le spectacle jusqu’au bout et reste invaincu dans ce groupe (50-46 en 39).

De cette deuxième phase, je retiendrais les folles parties de Monsieur Caudron avec 2,597 de générale sur quatre parties, avec « quelle sensation de facilité ». Fin mars, rendez-vous pour la phase finale, en direct sur Eurosport 2 : Caudron Polychronopoulos, Jaspers Horn, Forthomme Bury et Zanetti Kasidokostas. Déjà 65 050€ distribués par le directeur de tournoi, Claude Fath, Caudron détrône Jaspers au niveau des primes avec 8 450€.

Merci à toutes les équipes (Arbitres, Marqueurs, Joueurs, Bar et Restaurant, Agipi et Kozoom) rendant chaque séjour, un grand plaisir. Vivement la phase finale...

Toutes les informations sur le site événementiel : http://www.agipibillardmasters.com

Souvenirs, souvenirs

3BD3_2013_01 3BD3_2013_02 3BD3_2013_03
3BD3_2013_05 3BD3_2013_06 3BD3_2013_07
3BD3_2013_08 3BD3_2014_01
                               3BD3_2016_01

Venez nous voir !

QR Code